Affiche de Courrier international: une "censure"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

L'intersyndicale d'Hachette Filipacchi Associés (HFA), filiale de Lagardère Active, a dénoncé lundi "avec la plus grande énergie" la façon dont la société Relay (vente de journaux, propriété de Lagardère) a camouflé une affiche du magazine Courrier international.

Selon HFA, qui soutient la Société des Journalistes (SDJ) de Courrier international, la partie supérieure de l'affiche (reproduisant la Une du magazine) a été repliée de façon à cacher les mots "Sarkozy, ce grand malade" dans les points de vente de la société Relay.

Les mots "Sarkozy, ce grand malade" constituaient la traduction d'un titre du journal espagnol El Païs, le magazine Courrier international étant spécialisé dans la traduction des articles de la presse étrangère.

De son côté, Métrobus, régie publicitaire de la RATP, avait refusé d'accueillir cette affiche dans ses espaces publicitaires, par crainte d'être poursuivie pour diffamation.

La SDJ de Courrier international avait dénoncé vendredi la décision de Métrobus, y voyant un "acte de censure". Elle avait également condamné "la manière dont la société Relay a présenté l'affiche dans ses points de vente".

A son tour, l'intersyndicale d'HFA considère cette mesure comme un "acte de censure, mais aussi un abus de pouvoir de la part de la société Relay".

La SDJ de Courrier international avait rappelé vendredi que le groupe Lagardère, qui contrôle Relay, "souhaite augmenter sa participation au capital du groupe Le Monde, propriétaire de Courrier international". Elle ajoutait qu'"un tel acte augure mal de l'indépendance rédactionnelle des titres de notre groupe si le groupe Lagardère devenait majoritaire".

Dans son communiqué, l'intersyndicale d'HFA souligne qu'elle partage les craintes des journalistes de Courrier internationaL.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article