L'aéronautique navale met le cap sur les Etats-Unis

Publié le par Adriana EVANGELIZT




L'aéronautique navale met le cap sur les Etats-Unis

Voir aussi Reportage à bord du porte-avions USS Harry S. Truman



C'est hier que 6 avions de combat Rafale, de la flottille 12F, ont quitté la Bretagne pour rejoindre la base américaine de Norfolk. Pour effectuer cette transatlantique, ils étaient accompagnés d'un avion ravitailleur de l'armée de l'Air. Avec les équipes techniques, ce sont en tout 150 marins français qui partent pour les Etats-Unis, afin de participer à JTFEX. Cet exercice majeur de l'armée américaine rassemblera une quarantaine de bâtiments, une division d'infanterie et des dizaines d'avions de l'Air Force et de la Navy.

Du 18 au 23 juillet, les Rafale de l'aéronautique navale seront basés sur le porte-avions USS Theodore Roosevelt. Cette présence à bord du bâtiment américain permettra aux pilotes et aux équipes techniques, en l'absence du Charles de Gaulle, de s'entrainer aux manoeuvres d'appontage, de catapultage, ainsi qu'au reconditionnement en mer des avions. En plus des Rafale de la 12F, deux avions de guet aérien Hawkeye, de la 4F, effectueront également des manoeuvres sur le Roosevelt. Ces appareils ont déjà quitté la Bretagne. Ils viennent en effet de passer près d'un mois dans les Caraïbes, où la puissance de leur radar et moyens de communication leur a permis de participer à des opérations de lutte contre le narcotrafic.
Avant cette campagne aux Etats-Unis, l'aéronautique navale avait eu un avant-goût des porte-avions US avec la venue à Marseille du Harry S. Truman. Des manoeuvres avaient, à cette occasion, été organisée le 21 mai avec des Rafale et Hawkeye de la Marine nationale.

Sources
Mer et Marine

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-OTAN-Nucleaire

Commenter cet article