L'érotisme des Sarkozy: le père de Nicolas expose en Espagne

Publié le par Adriana EVANGELIZT



L'érotisme des Sarkozy: le père de Nicolas expose en Espagne


MADRID, jeudi 26 juin 2008
(LatinReporters.com)

"Les 35 oeuvres qu'on peut voir jusqu'au 13 juillet à la Casa de Vacas du Retiro surprennent pour le moins par leur haut contenu érotique et leur inspiration surréaliste" écrit El Pais.

"Cela ne va pas jusqu'à l'obsession, mais les femmes nous plaisent" explique au journal Werner Hornung. Le grand quotidien madrilène en profite pour planter cette banderille:
"Ce n'est pas en vain que Sarkozy père, qui passe de longues saisons en Espagne, à Ibiza et Madrid, s'est gagné une réputation de vert galant".

L'outsider d'El pais, El Mundo, enfonce lourdement le clou: "A ses 80 ans, le père de Sarkozy ne peut cacher ses nerfs de débutant pour sa première exposition... Il est poursuivi par une réputation de bon vivant, de coureur de jupons et de séducteur endurci, qu'il s'efforce de démentir malgré ses quatre mariages".

Pour peu, mais ils s'en sont dignement gardés, les chroniqueurs madrilènes auraient écrit, bien sûr injustement, "Tel père, tel fils".

Le maire de Madrid, Alberto Ruiz-Gallardon, a abandonné une séance plénière du Conseil municipal pour inaugurer le 25 juin cette "première mondiale", a-t-il dit, qu'est pour Pal Sarkozy et Werner Hornung leur exposition intitulée Out of mind.

Les deux hommes s'étaient connus en travaillant dans la publicité à Paris. L'Allemand, de 20 ans le cadet de son compagnon, traite numériquement jusqu'à l'onirisme les peintures de papa Sarkozy.

Au-delà de la digitalisation surréaliste de nobles attributs tels que ceux, notamment, de la Happy Dolores (image ci-dessous), cette collaboration a aussi enfanté le clou de l'exposition, un portrait [
cliquer] prude mais ambitieux du président Nicolas Sarkozy portant une boucle d'oreille en forme de Légion d'honneur.

Sorti des nuages comme Jupiter, il y domine le palais de l'Elysée et s'approche l'index de la tête comme pour dire "Y'en a beaucoup là-dedans".

Pal Sarkozy affirme que ce tableau est "toute la vie de Nicolas jusqu'à présent"... "Depuis qu'il était bébé jusqu'à ses rencontres comme mandataire [politique] avec Angela Merkel ou George Bush, en passant par un baiser avec son ex-femme Cecilia Ciganer Albéniz" précise le reporter d'El Mundo, qui a scruté les multiples clichés fusionnés de l'oeuvre.

Cela n'empêche pas que comme et avec Carla Bruni, le tableau réside habituellement dans les appartements privés de l'Elysée. Il a été prêté pour l'exposition par Nicolas Sarkozy. Son père le lui offrit peu après son élection à la présidence, en mai 2007.

Après Madrid, les 35 tableaux d'Out of Mind seront visibles à Valence, puis à Paris, à l'Espace Cardin. Les dates ne sont pas encore fixées.

Pal Sarkozy dit avoir choisi l'Espagne pour sa première exposition en fonction de ses liens avec ce pays et des amis qu'il y compte. Il a évité de se lancer en France pour n'être pas accusé de "profiter de la position" de son fils président.

Mais comme César revenant à Rome coiffé des lauriers de la Gaule soumise, papa Pal, avec ses bottes légitimement lustrées en Espagne au cirage Sarkozy, pourra marcher d'un pas plus décidé pour forcer les portes des galeries de Paris.

Sources
Latin Reporters com

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Carla-Sarkozy Famille

Commenter cet article