2e réacteur EPR : Sarkozy, "agent commercial du lobby pro-nucléaire"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Il est certain, comme nous l'expliquons ICI, que Sarkozy ne pense pas qu'il y a de plus en plus de tremblements de terre, que la France ne sera pas épargnée et que les centrales nucléaires à ce moment là seront un danger mortel. Nous sommes gouvernés par des individus qui ne pensent pas plus loin que le bout de leur nez. Ils ne pensent même pas à leurs enfants.



2e réacteur EPR : Sarkozy, "agent commercial du lobby pro-nucléaire"


PARIS - La Ligue communiste révolutionnaire a accusé vendredi Nicolas Sarkozy d'être un "agent commercial du lobby pro-nucléaire", après l'annonce de la construction d'une deuxième centrale nucléaire EPR française.

"Pour ceux qui ont cru au +Grenelle de l'environnement+, c'est une cruelle déception. Nicolas Sarkozy pratique la fuite en avant caractéristique d'un pouvoir hyperpersonnalisé. C'est une décision politique prise pour favoriser les intérêts économiques d'Areva et d'ArcelorMittal", affirme la LCR dans un communiqué.

"Deux chantiers de construction d'EPR en panne ou qui ont subi de très gros retard", en Finlande et à Flamanville (Manche), "devraient faire réfléchir le pouvoir politique", poursuit-elle.

Selon la LCR, le chef de l'Etat "s'est intronisé agent commercial du lobby pro-nucléaire et il compte bien utiliser la présidence française de l'Union européenne pour placer quelques contrats".

Le parti d'Olivier Besancenot "appelle à se mobiliser largement" le 12 juillet, à Paris, à l'occasion d'un rassemblement organisé par le réseau "Sortir du nucléaire", "pour un service public de l'énergie sans nucléaire et pour manifester le refus d'une politique énergétique dictée par les intérêts capitalistes".

Sources
Romandie News 

Posté par Adriana Evangelizt 

Publié dans Sarkozy-OTAN-Nucleaire

Commenter cet article