Videos : Réforme des institutions: "Aucune voix n'a manqué... sauf une"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

C'est bien ce que nous disions ICI, si la réforme est passée, c'est grâce à Jack Lang. Alors là, c'est le summum de l'écoeurement.



Réforme des institutions: "Aucune voix n'a manqué... sauf une"

Le Post


Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l'Assemblée a salué la solidarité dans son parti... mais a montré du doigt Jack Lang, seul député PS a avoir voté le texte. Toutes les réactions ici.

Nicolas Sarkozy: Le président de la République s'est exprimé depuis Dublin, en Irlande. "C'est la démocratie qui a gagné" a déclaré le chef de l'Etat, exprimant sa "joie".

Au PS: les parlementaires grincent des dents, et font de
Jack Lang un bouc-émissaire. L'ancien ministre est en effet le seul a avoir voté pour la réforme dans son parti.

Julien Dray: "Honte à Jack Lang". Le porte-parole du PS s'énerve contre l'ancien ministre PS, qui avait annoncé ce matin voter pour la
réforme des institutions.


DRAY : honte à Jack Lang
envoyé par ZappeurLePost

Il a également repondit sur la faible majorité obtenue par le texte: "Le président de la République n'a donc pas convaincu, et cette réforme constitutionnelle restera entachée de l'extrême étroitesse de la marge avec laquelle elle a été votée" a-t-il déclaré dans un communiqué.

Arnaud Montebourg: "C'est un échec pour la France" a-t-il déploré sur France Info. "Nicolas Sarkozy paiera très fort sa volonté d'accroitre son pouvoir."

François Hollande. Son de cloche assez proche chez le premier secrétaire du PS. "Le perdant, c'est Nicolas Sarkozy qui avait imaginé une réforme avec une
large majorité et qui se trouve aujourd'hui avec une réforme adoptée à une voix
en plus du résultat requis", a-t-il affirmé sur France 3. Quant à Lang? "Il aura une responsabilité et nous avons à la faire valoir".

Jean-Marc Ayrault: le président du groupe PS s'en prend à Jack Lang. "Aucune voix n'a manqué... aucune voix... sauf une..."


A l'UMP on se félicite, on félicite Nicolas Sarkozy et la majorité en général.

François Fillon. Le Premier ministre a estimé sur TF1 que l'approbation de la réforme des institutions était un "succès" et que "l'élan réformateur" allait en être "encore renforcé".

Rachida Dati: La Garde des Sceaux s'est félicité de l'adoption du texte. "Une victoire pour Nicolas Sarkozy et pour la majorité".



Patrick Devedjian: le secrétaire général de l'UMP a salué "la victoire des Républicains". Quant à son avis sur Jack Lang? "Bien entendu, il a joué un rôle très important, il est resté fidèle à ses convictions" a-t-il dit au micro de France Info.

Le PCF : les parlementaires communistes ont voté contre le texte. "L'année écoulée, le comportement du Président et de son gouvernement, démontrent à l'évidence que l'hyperprésidentialisation vient de franchir une nouvelle étape", ont-ils dénoncé dans un communiqué, à l'issue du vote.

(Source: AFP, Public Sénat, Itélé, TF1, France 3)

A lire aussi :
-
Réforme des institutions: merci Jack Lang!
- La réforme des institutions en un clin d'oeil

Sources
Le Post

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LOI 1905

Commenter cet article