France-Mossad : C'est officiel, Tzipi Livni était une espionne à Paris et menait des actions offensives

Publié le par Adriana EVANGELIZT

On peut dormir tranquilles sur nos deux oreilles ! Et en plus ils se vantent de leurs actions terroristes. Ah mais il est vrai que les terroristes, ce sont les autres. Donc Tzipi Livni était en France dans les années 80 où elle dirigeait une « safe house » (maison sécurisée servant de base arrière ou de lieu de repli) pour ses collègues du Mossad au moment où le service entamait une campagne d'assassinats en Europe. Une campagne d'assassinats quoi de plus normal ?





France-Mossad : C'est officiel, Tzipi Livni était une espionne à Paris et menait des actions offensives


Par Youval Barzilaï



REVELATIONS - Tzipi Livni,la Ministre des Affaires Etrangères et très sérieuse candidate pour devenir Premier Ministre à la place de Ehoud Olmert, a été en action à Paris lors de son passage au Mossad. Elle a dirigé une « safe house », maison sécurisée servant de base arrière ou de lieu de repli, pour ses collègues du Mossad.

Cette information qui était jusqu'à ce jour un "secret d'Etat", a été confirmée ce soir à la TV 1ère Chaine par une journaliste vedette qui, chose très rare, a affirmé en direct et en lisant à la mode ancienne un texte écrit sur une feuille : "ce que je déclare ce soir est passé sous la censure du Mossad".

Le passé de Tzipi Livni intéresse beaucoup les Israéliens qui veulent savoir si la ministre pourra "tenir le coup" en cas de crise militaire majeure en Israël. A t-elle le profil d'une tueuse ? C'est la question numéro 1 des journalistes qui tentent de scruter le passé de Tzipi Livni.

La désastreuse expérience de Amir Peretz, syndicaliste devenu en quelques mois le plus mauvais ministre de la Défense, a laissé des traces.

La rumeur en Israël sur Tzipi Livini, et jamais confirmée : "elle a dirigé à Paris une équipe du Mossad qui a liquidé des terroristes en Europe".

SELON LE SERIEUX SITE BAKCHICH que nous citons (un article écrit avant la révélation de ce soir) : "Dans le passé, Tzipi Livini a travaillé comme agent pour le Mossad mais on ne sait pas avec exactitude pour combien de temps ni pour quelles missions car elle refuse encore aujourd'hui d'en parler. On sait toutefois qu'elle a été un agent clé en Europe pour au moins quatre ans, dans les années 80. Et notamment en France (elle est francophone) où elle a dirigé une « safe house » (maison sécurisée servant de base arrière ou de lieu de repli) pour ses collègues du Mossad au moment où le service entamait une campagne d'assassinats en Europe. Elle était notamment en poste en France en 1980, lorsqu'un scientifique égyptien spécialisé dans le nucléaire et travaillant pour Saddam Hussein a été assassiné dans la chambre de son hôtel parisien par le Mossad. Le gouvernement israélien a refusé de confirmer officiellement que le service était derrière cet assassinat mais le Premier Ministre de l'époque, Menachem Begin, a glissé un jour à un journaliste américain qu'il espérait que la France qui aidait l'Irak avait « appris la leçon ».

Tzipi Livni était toujours en poste en Europe lorsque un dirigeant de l'OLP (Organisation de Libération de la Palestine), Mamoun Meraish, a été tué par des balles tirées par un agent du Mossad à Athènes, en Grèce, en 1983. Un assassinat où, pour le Times de Londres en date du 1er juin 2008, Tzipi Livni était impliquée. A la suite du meurtre de Mamoun Meraish, Livni est rentrée en Israël pour reprendre ses études de droit. En cause selon le Times, de trop fortes « pressions » dans son boulot d'agent secret. Etait-elle elle-même l'un des tueurs dans cet assassinat et dans d'autres, comme le prétend la presse britannique ?"

Sources
Israel Valley

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-Israel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article