ABM: le projet de bouclier américain n'est qu'un "chat crevé"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

ABM: le projet de bouclier américain n'est qu'un "chat crevé"

 (Rogozine)

 

BRUXELLES, 15 août - RIA Novosti. Le délégué permanent russe auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine, a comparé vendredi à Bruxelles le bouclier antimissile américain à un "chat crevé", car l'efficacité d'un tel système ne pourrait être vérifiée qu'en cas d'échange de coups nucléaires balistiques, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

"Les Européens ont reçu des Américains un "chat crevé", a déclaré devant les journalistes M. Rogozine, en commentant à leur demande l'accord sur le déploiement de certains éléments du bouclier antimissile américain sur le sol polonais que Washington et Varsovie ont signé jeudi 14 août. Les Américains comptent installer un radar en République tchèque et dix missiles intercepteurs en Pologne, officiellement pour parer à d'éventuelles attaques venant d'Iran.

"Mais si la menace émanait effectivement d'Iran, il serait logique de déployer ces éléments du système ABM américain sur le flanc sud de l'Alliance de l'Atlantique Nord, notamment en Turquie, Bulgarie ou Roumanie", a fait remarquer l'ambassadeur russe auprès de l'OTAN.

En acceptant d'accueillir le bouclier antimissile américain en pleine crise géorgienne, la Pologne a confirmé qu'il était dirigé contre la Russie, a indiqué M. Rogozine.

Et d'ajouter: "Il faut remercier les Polonais qui ont de facto dévoilé la véritable orientation stratégique du bouclier antimissile américain".

Dans le même temps, a poursuivi l'ambassadeur, en acceptant d'accueillir sur leur territoire le bouclier antimissile américain, la Pologne et la République tchèque deviennent potentiellement des cibles pour les terroristes, mais aussi pour les militaires russes.

Résultat, nul n'a ajouté à sa sécurité, alors que les relations internationales ont souffert, a constaté M. Rogozine.

"Je pense que le président américain George W. Bush ne comprend même pas ce qu'on lui a "refilé". Il ne s'agit en fait que des ambitions du complexe militaro-industriel convoitant de grosses commandes", a-t-il dit.

Selon l'ambassadeur russe, en privé, même les militaires otaniens qualifient d'inefficace le système ABM américain.

Sources
Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article