Afghanistan - 76 civils auraient été tués par les forces de la coalition

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Voilà à quoi on participe en Afghanistan. Aux crimes de guerre de la soit-disant "coalition" qui tire dans le tas sans se poser de questions. Jamais l'Afghanistan n'aurait dû être envahie. Jamais. Et nos soldats n'ont rien à faire là-bas. D'autant que nous trouvons surprenant l'embuscade dans laquelle ils sont tombés. N'oublions pas que les "talibans" ont été entraînés, pour certains, par les britanniques. N'oublions pas non plus que l'Afghanistan possède une frontière commune avec l'Iran et que l'OTAN a tout intérêt à rester dans le coin pour la prochaine attaque de ce pays qui aura forcément lieu, tôt ou tard. La stratégie utilisée par les anglo-saxons -US compris évidemment- est de créer le chaos pour que les troupes restent sur place. Ils utilisent le même procédé pour continuer à squatter l'Irak qui est aussi frontalier de l'Iran.

En attendant, les civils meurent chaque jour dans l'indifférence générale. Quel malheur.





Afghanistan - 76 civils auraient été tués par les forces de la coalition

Les forces étrangères sous commandement américain ont tué vendredi 76 civils afghans dans l'ouest du pays, affirment les autorités de Kaboul, qui précisent par ailleurs que la plupart des victimes sont des enfants.

Selon un porte-parole du ministère afghan de la Défense, des membres des forces spéciales américaines ainsi que des militaires afghans menaient une opération contre un chef taliban, le mollah Sidiq, qui préparait une offensive contre une base américaine. "Vingt-Cinq taliban ont été tués, dont Sidiq et un autre commandant. Malheureusement, cinq civils ont péri dans le bombardement", a déclaré le général Zaher Azimi. 

Le chiffre est revu à la hausse par les autorités afghane. "Soixante-seize civils, principalement des femmes et des enfants, sont morts en martyrs aujourd'hui au cours d'une opération des forces de la coalition dans la province d'Herat", peut-on lire dans un communiqué du ministère afghan de l'Intérieur. Selon les autorités, le bilan du bombardement, vendredi après-midi dans les environs d'Azizabad, dans le district de Shindand, s'établit à dix-neuf femmes, sept hommes et cinquante enfants de moins de quinze ans.

La coalition a démenti avoir tué des civils et indique que trente activistes ont été tués lors d'une frappe effectuée vendredi matin dans le district de Shindand, où aucun autre bombardement n'a eu lieu par la suite. Dans un communiqué, l'armée américaine précise que les frappes ont eu lieu entre 01h00 et 02h00, à la suite d'une embuscade tendue par des rebelles islamistes contre des soldats afghans et des membres de la coalition qui patrouillaient dans la région.

Sources France-Soir

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-OTAN-Nucleaire

Commenter cet article