Joumblatt : La stratégie de défense est indispensable si l'on veut faire face aux menaces israéliennes

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Très étonnant que Joumblatt critique Israël alors qu'il se murmurait qu'il était à sa botte...

Il n'empêche que ses propos risque de ne pas plaire au Mossad...




Joumblatt : La stratégie de défense est indispensable si l'on veut faire face aux menaces israéliennes


Walid Joumblatt a consacré la majeure partie de son intervention hebdomadaire à al-Anba’, l’organe du PSP, aux toutes dernières menaces israéliennes.

« Une nouvelle fois, Israël crache sa haine historique du Liban, comme s’il n’avait pas encore appris que toutes ses agressions se sont soldées par des échecs retentissants, tout simplement parce que le peuple libanais n’accepte aucunement de se mettre à genoux, quelle que soit l’origine de l’agression », a-t-il affirmé, prédisant à une éventuelle future attaque militaire israélienne le « même funeste destin » que toutes celles qui ont précédé. « C’est une nouvelle preuve de la bêtise de l’État hébreu », a-t-il dit. « Ceci doit pousser l’ensemble des forces politiques libanaises à réfléchir sérieusement aux moyens d’immuniser la scène locale, en poursuivant notamment l’application des clauses adoptées à Doha », a recommandé le chef du PSP, évoquant nommément cette stratégie de défense « que l’on peut édifier par le biais d’un dialogue réfléchi et responsable ». Pour lui, il est ainsi « grand temps de renforcer l’intérieur face à d’éventuelles attaques extérieures », et cela ne peut se réaliser que si l’on « dépasse les susceptibilités mesquines », que si l’on « privilégie l’intérêt supérieur de la nation ».
« Les intimidations israéliennes sont une menace directe à la résolution 1701 et reflètent la politique de l’État hébreu : défier constamment la communauté internationale », a poursuivi Walid Joumblatt, assurant qu’en cas de nouvelle agression, ce sera « l’État libanais dans sa totalité » qui lui fera face.

Ensuite, le leader druze a tenu à s’interroger, sans que l’on sache exactement à quoi il fait allusion, sur certaines informations faisant état de la volonté d’une « institution sécuritaire » d’acheter des avions, des hélicoptères et des navires de guerre. « Quel en est le but ? Sera-t-on bientôt incapables de distinguer entre armées officielles et non officielles, armées locales et armées étrangères présentes au Liban », s’est-il demandé. « Ne vaut-il pas mieux plutôt améliorer la situation dans les prisons et en construire de nouvelles afin d’assurer un minimum de dignité et de respect des droits de l’homme ? » a-t-il poursuivi.
D’autre part, Walid Joumblatt s’est arrêté sur la tournée dominicale, avant-hier au Liban-Sud, de Michel Aoun, qu’il n’a pas nommé, se contentant d’évoquer « le grand visiteur qui, en regardant dimanche toutes ces armes dernier cri exposées à Nabatiyeh, a dû regretter de ne pas en posséder à l’époque pour s’opposer aux attaques israéliennes, lui dont les faits d’armes sont tellement prospères… Si seulement ce grand visiteur nous avait raconté les quatre occupations de Jezzine par l’État hébreu ; si seulement il nous avait expliqué le mécanisme de mise sur pied d’un régiment indépendant chargé de défendre cette même localité lorsqu’elle était occupée… » a-t-il encore ironisé.

Enfin, le leader druze a estimé qu’il « est temps » que les forces de l’OTAN quittent l’Afghanistan. « Le peuple afghan n’en peut plus des occupations successives, britanniques puis russes d’abord, et maintenant atlantistes… Ce peuple a le droit de prendre son destin en main », a martelé Walid Joumblatt.

Signalons que le bloc parlementaire présidé par le chef du PSP s’est réuni au domicile de ce dernier à Clemenceau pour évoquer la situation sur la scène locale. Étaient ainsi présents : les ministres Ghazi Aridi et Waël Bou Faour, ainsi que les députés Marwan Hamadé, Nehmé Tohmé, Fouad el-Saad, Alaeddine Terro, Élie Aoun, Ayman Choucair, Akram Chehayeb, Antoine Andraos, Henri Hélou, Fayçal Sayegh, Abdallah Farhat et Antoine Saad.

Sources
Lorient le Jour

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article

abdelkader Dehbi 28/08/2008 06:45

Ce serait une erreur MORTELLE pour l'opposition libanaise -  Hizbollah et CPL - d'accorder le moindre crédit  aux gesticulations de cette pauvre créature psychotique et schizophrène qu'est Walid Jumblatte. Et je suis persuadé que ni le Cheikh Nasrallah, ni le Général Aoun ne prètent la moindre attention à ce traitre discrédité et rejeté - comme un vulgaire citron pressé - par ses anciens manipulateurs de Paris, Washington ou Tel Aviv.