Afghanistan : Villepin évoque le « risque d'enlisement »

Publié le par Adriana EVANGELIZT



Afghanistan : Villepin évoque le « risque d'enlisement »



Ce n'est pas vraiment une critique. A peine une légère prise de distance et une manière d'insister sur sa propre expérience en matière de politique étrangère. Alors que Nicolas Sarkozy n'a de cesse de défendre sa stratégie après la mort de dix soldats français en Afghanistan, Dominique de Villepin a estimé hier que toute intervention militaire extérieure comportait « un risque d'enlisement » et qu'il fallait donc y « intégrer une stratégie de retrait ». Il ne s'agit « pas de dire publiquement » quand on partira, « sans quoi on se met dans la main de nos adversaires », mais il faut fixer « un calendrier secret », a-t-il conseillé sur France 2. L'ancien Premier ministre a appelé à « ne pas céder à la tentation idéologique, qui a été celle des Américains en Irak et en Afghanistan, de guerre au terrorisme, qui n'a aucun sens ». Sur l'éventuel envoi de forces spéciales supplémentaires, il a jugé que « ce qui est important, c'est de bien préciser notre stratégie » et « la mission de nos forces sur place », s'alignant, sur ce point, sur le discours de l'opposition.

Sources
Les Echos

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Villepin Sarkhozy

Commenter cet article