Total se renforcerait en Syrie

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Alors dupons Assad avec l'Amitié Israélienne mais n'oublions pas de faire du business.



Total se renforcerait en Syrie


Le groupe négocie pour élargir sa zone d'exploitation de gisements dans le pays. Un accord pourrait être signé lors de la visite du président Nicolas Sarkozy, mercredi et jeudi à Damas.

Total pourrait signer des contrats visant à l'élargissement des zones de gisements qu'il exploite. Cette officialisation pourrait intervenir lors de la visite du chef de l'Etat Nicolas Sarkozy en Syrie mercredi et jeudi. «Il y aura probablement la signature de contrats pour étendre le périmètre des gisements» de la compagnie française, a indiqué une source à l'Elysée. Cette même source d'ajouter que le PDG Christophe de Margerie sera présent durant les deux jours et qu'il ne sera accompagné que de Jacques Saadé, le PDG de la CMA-CGM, 3ème groupe de transport maritime du monde, qui s'intéresse au développement du port de Lattaquieh.

Toujours selon l'Elysée, le but de cette visite est essentiellement politique, et ne devrait pas donner lieu à la signature de nombreux partenariats commerciaux. Les relations commerciales franco-syriennes sont peu développées, la Syrie n'étant que le 71ème client de la France et son 57ème fournisseur.

Un porte-parole du groupe pétrolier a précisé au figaro.fr que «Total mène actuellement des discussions avec la Syrie au sujet du gisement de Deir Ez Zor», situé dans le nord-est du pays, à environ 450 km de Damas, la capitale syrienne. Il a indiqué que «d'autres gisements pourraient être concernés, mais les discussions à leur sujet se trouvent à un stade préliminaire». Il assure que le groupe apportera des précisions quand les négociations auront avancé.

Les droits d'exploitation du gisement de Deir Ez Zor ont été attribués par le ministère syrien du Pétrole et des Ressources minières et la Syrian Petroleum Company en 1999, à TotalFinaElf et à l'américain Conoco. Représentant un investissement de l'ordre de 400 millions de dollars, il est géré par société DEZPC qui est détenue à 50% par Total. DEZPC a produit 15000 barils équivalents pétrole par jour en 2007.

Sources Le Figaro

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article