Un Français tué dans l'attaque d'un voilier au Venezuela

Publié le par Adriana EVANGELIZT



Un Français tué dans l'attaque d'un voilier au Venezuela



Un ressortissant français a été tué dans l'attaque d'un voilier français dans une marina près de Caracas, au Venezuela, dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris mardi de source diplomatique française à Paris.

Cette attaque est intervenue avant l'opération menée par des forces spéciales françaises pour libérer deux Français retenus par des pirates au large de la Somalie

"Un voilier français a été l'objet d'une attaque qui a coûté la vie à un ressortissant français. Le navire se trouvait au mouillage dans une marina à l'est de La Guaira, près de Caracas", a déclaré cette source à l'AFP.

Cette source n'a pas donné d'autres précisions sur les circonstances de l'attaque ni sur le nombre de passagers à bord du voilier.

Le ministère des Affaires étrangères a seulement précisé, sur son site de conseils aux voyageurs, que la victime est décédée "des suites de ses blessures le 15 septembre 2008".

A la suite de cette dernière attaque au Venezuela, la France a conseillé aux plaisanciers d'éviter les eaux de ce pays.

"Les actes de piraterie sont en recrudescence sur les côtes vénézuéliennes", a souligné le ministère, en annonçant qu'"en conséquence, la navigation de plaisance est désormais déconseillée dans les eaux vénézuéliennes".

L'attaque dans la nuit de dimanche à lundi est "la quatrième contre un voilier français depuis le début de l'année dans cette région", a précisé de son côté la source diplomatique.

Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner avait déclaré peu auparavant, interrogé sur les moyens de lutter contre la piraterie maritime, qu'un bateau français avait aussi été attaqué au Venezuela.

"Il faut se rendre compte de la dimension du problème puisque hier, en même temps, était attaqué un bateau français sur les côtes du Venezuela, pendant qu'un thonier deux jours avant était attaqué au large des Seychelles", a dit M. Kouchner à la radio France Info.

Un commando militaire français a libéré mardi deux otages français retenus depuis quinze jours par des pirates somaliens, dont l'un a été tué. Il s'agit de la deuxième opération militaire de la France contre des pirates dans cette région en cinq mois.

"Nous tenterons de protéger tous les bateaux", a dit M. Kouchner, "on ne peut pas laisser les pirates sévir à nouveau comme il y a deux siècles".

Le président Nicolas Sarkozy a lancé mardi un "appel à la mobilisation internationale" pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sécurité

Commenter cet article