Video : Carla Bruni-Sarkozy envoûte les Britanniques

Publié le par Adriana EVANGELIZT

L'interview est anglais, pas la chanson...


Carla Bruni-Sarkozy envoûte les Britanniques


Par Ségolène de Larquier



 


La première dame de France est apparue mardi sur le plateau de la BBC, répondant ainsi à l'invitation de l'animateur Jools Holland. Lors de cette émission, Carla Bruni-Sarkozy a interprété Tu es ma came , une chanson en français tirée de son dernier album Comme si de rien n'était . Avant de chanter, l'épouse du président français a dû justifier le titre de sa chanson. "Cela parle d'une addiction à l'amour. Être accro à quelqu'un de façon toxique et de façon délicieuse", a-t-elle expliqué. Interrogée par Jools Holland qui lui demande si elle a déjà éprouvé de tels sentiments, elle a répondu : "Oui, effectivement." Et elle lui a retourné la question. "Oui, en ce moment même", a plaisanté alors le présentateur, provoquant les rires du public.

Invitée à cette émission au même titre que le groupe Metallica ou Kings of Leon, Carla Bruni-Sarkozy a répondu à quelques questions personnelles dans un anglais fluide, confiant que son mari n'était ni fan ni critique à l'égard de sa musique. Mais il est "impliqué parce que je joue chez moi et que je le dérange en jouant au milieu de la nuit", a-t-elle avoué. De poursuivre : "Cela ne le met pas en colère, c'est pour lui un monde très différent du sien. Il est très gentil et il écoute tous mes doutes."

"Irrésistible" selon la presse

Lorsque Jools Holland lui a demandé de quelle manière elle parvenait à concilier sa vie d'artiste et son rôle de première dame, elle a révélé : "Je ne mélange vraiment pas les deux, je les sépare. Je joue mes morceaux de musique et ensuite je rejoins mon mari quand il a besoin de moi." A-t-elle écrit des chansons au sujet de son mari Nicolas Sarkozy, épousé en février dernier ? Gênée, elle a baissé la tête et répondu : "Eh bien, j'écris des chansons à propos de ma vie."

L'ex-mannequin, qui avait conquis les Britanniques lors de la visite d'État du couple présidentiel au Royaume-Uni, en mars dernier, a, semble-t-il, réussi sa dernière prestation. Carla Bruni-Sarkozy a été "irrésistible" dans son rôle de "tentatrice", estime mercredi la presse britannique. "Techniquement, ce n'est pas la voix la plus forte mais comme Françoise Hardy et Jane Birkin, le ton de Bruni utilise sa vulnérabilité avec un bel effet", admet le
Times . Pour The Independent , "Carla a joué la tentatrice au maximum" en posant sur une chaise de bar, semblant flotter sur Tu es ma came . Le journal regrette seulement que le morceau n'ait pas été accompagné de sous-titres afin d'en "rendre toute la frivolité gauloise". 

Sources
Le Point 

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Carla-Sarkozy Famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article