La défense européenne passe-t-elle par l'Otan ?

Publié le par Adriana EVANGELIZT



La défense européenne passe-t-elle par l'Otan ?


Débat animé par Jean-Dominique Merchet


Jean-Marie Bockel Secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants

Construire l’Europe de la défense est une priorité pour la France. Partout en Europe, les citoyens attendent de leurs responsables politiques que la défense européenne progresse. L’UE peut jouer son rôle sur la scène internationale. Mais les menaces auxquelles nous sommes confrontés ont évolué. Le terrorisme est devenu omniprésent et de nouvelles faiblesses sont apparues. Or les moyens et l’organisation militaire de l’UE ne sont pas en mesure d’apporter toutes les réponses, en termes de projection et de renseignement. Les budgets que les Européens consacrent à leur défense sont trop faibles. Il manque une industrie de défense forte, soutenue par une volonté, en termes de recherche et de développement. Il est indispensable que l’Europe rehausse collectivement ses capacités au niveau de son potentiel économique et technologique. Par ailleurs, l’Otan est une alliance qui a assuré plus d’un demi-siècle de paix et contribue à notre sécurité collective. Le partenariat entre l’Otan et l’UE n’est pas une question militaire mais politique : c’est d’une part la liberté d’action et la cohérence de l’UE et d’autre part l’efficacité et la crédibilité de l’Otan. Il est indispensable que l’Otan et la Politique européenne de sécurité et de défense (Pesd) se développent en complémentarité. La France, associée plus étroitement au fonctionnement de l’Otan, contribuera à faire progresser ces deux organisations de sécurité indispensables et nécessaires.

Paul Quilès Ancien ministre de la Défense

Durant quarante ans, l’Otan a représenté le bras armé de ce qu’on appelait «le monde libre». La place prépondérante des Etats-Unis en son sein, tant dans les moyens que dans les mécanismes décisionnels, en a très souvent donné l’image d’une machine de guerre au service des intérêts américains. L’Otan aurait pu disparaître, parallèlement à la dissolution du pacte de Varsovie et à la fin de l’URSS. Tel n’a pas été le choix des Américains et de leurs alliés, qui ont redéfini le rôle de l’organisation. Le conflit était inévitable avec une défense européenne, certes embryonnaire et hésitante, mais qui doit être incontournable et autonome si l’Europe veut peser sur la scène internationale.

La défense européenne peut être complémentaire de l’Otan pour certaines missions mais il est illusoire de penser que sa construction doit se faire dans l’Otan. Qui pourrait croire que les Américains accepteraient d’abandonner leur leadership et de voir leurs choix stratégiques contestés au sein de l’Otan ? C’est ce que Sarkozy a tenté de faire croire pour justifier le retour de la France dans la structure militaire intégrée de l’Otan. En réalité, on n’a rien vu venir de cette promesse, pour la bonne raison que cette décision a un sens politique précis : l’alignement sur la politique de Bush. On a déjà pu en juger les effets, avec l’envoi de troupes françaises supplémentaires en Afghanistan. Ce choix n’est pas un service rendu à la France, à l’Europe et à leur contribution à la paix dans le monde.

Sources : Libération

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-OTAN-Nucleaire

Commenter cet article

louis 20/09/2008 02:13

L'OTAN aurait dû normalement disparaître en même temps que le pacte de varsovie puisque c'était à l'origine sa raison d'être !A l'époque ou les russes et Gorbatchev nous ont offert la paix sans condition, l'OTAN n'avait plus aucune raison d'être pour la paix en europe, alors pourquoi cette organisation et force militaire d'occupation américaine est-elle toujours présente en Europe et pourquoi maintenant essaye-t-elle d'encercler la Russie qui n'est plus communiste ???Pourquoi cette force d'occupation militaire américaine de l'europe est-elle en guerre à travers le monde, envahissant l'Afghanistan et soutenant activement l'occupation militaire anglo-saxonne de l'Irak !!???Pourquoi nos armées nationales européenne (tout comme  l'armée afghane ou encore irakienne) sont-elles devenues les forces supplétives de l'armée américaine sur tous les fronts internationaux et comment expliquer que nos partis politiques (libéraux, néo-conservateurs et même nos soit disant socialistes !!!) ont tout laissé faire et continue de ne présenter aucune alternative politique à cette dangereuse évolution !?Devons continuer de permettre à de pareils "zigotos politiques" de diriger nos affaires nationales ou bien devons nous nous en débarrasser une fois pour toute pour allé vers un nouveau système où l'humanité et l'humanisme et le respect des choix des citoyens seront la règle car visiblement la démocratie parlementaire et partisane font aujourd'hui faillite devant nos yeux ... car de fait quand les médias ne sont plus libres d'informer objectivement les citoyens, la démocratie n'est plus qu'un mot vide de sens et le citoyen est royalement berné !!!