La France relance Israël sur l'emplacement des mines au Liban-Sud

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Là aussi Sarkozy peut s'attendre à des méthodes de rétorsion de la part des instances zionistes qui n'aiment pas qu'on leur rappelle ce qu'elles doivent faire et qu'elles n'ont pas fait. Aux yeux de tout le monde, de surcroît. On a l'honneur chatouilleux, si on peut appeler ça de l'Honneur. Ce serait plutôt de l'Orgueil mal placé et un manque d'humilité certain quant à la bonne volonté que l'on attend désespérément des zionistes. Quand on sait combien ils exècrent la Finul parce qu'elle les gêne, on ne peut s'empêcher de penser que ce sont ses pauvres soldats qui en feront les frais. L'Etat Major zioniste n'a jamais donné les cartes des mines et ils n'ont aucune intention de les donner. Là aussi, cause toujours tu m'intéresses !



La France relance Israël sur l'emplacement des mines au Liban-Sud


d'Élie MASBOUNGI


La France a demandé encore une fois à Israël de fournir aux équipes de déminage au Liban-Sud les cartes précisant l’emplacement des mines et des bombes à sous-munitions afin de faciliter le travail de la Finul.
Au cours de son point de presse de vendredi, le porte-parole du Quai d’Orsay, M. Éric Chevalier, a déclaré à ce sujet et dans le cadre de l’annonce de la remise par le HCR de la médaille Nansen à un groupe de démineurs internationaux et libanais travaillant au Liban-Sud : « Nous tenons à rendre hommage aux équipes chargées du déminage pour l’important travail effectué depuis 2006 qui a permis de nettoyer une surface importante de la zone contaminée (environ 36 millions de mètres carrés sur une estimation de 40 millions de mètres carrés). »
Ces équipes ont payé, selon le porte-parole, un lourd tribut puisque plusieurs incidents ont déjà été déplorés, faisant 14 morts et 38 blessés à ce jour.
Et M. Chevalier de poursuivre : « Comme vous le savez, les opérations de déminage au Sud-Liban relèvent du centre de coordination de la lutte antimines des Nations Unies pour le Sud-Liban et associent les forces armées libanaises, la Finul et plusieurs organisations de déminage intervenant à la demande de l’ONU. »
Au sujet des cartes révélant l’emplacement des mines, le porte-parole a dit : « Nous souhaitons qu’Israël communique, conformément à la résolution 1701 et aux demandes réitérées du secrétaire général des Nations unies, les cartes précisant l’emplacement des mines et des bombes à sous-munitions afin de faciliter le travail de la Finul. Nous soutenons le travail de la Finul, et rappelons notre soutien ferme et constant à l’application dans son intégralité de son mandat. »

Sources
Lorient le Jour

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article