Bombardements en Afghanistan: Fillon demande aux alliés de la "vigilance"

Publié le par Adriana EVANGELIZT



Bombardements en Afghanistan: Fillon demande aux alliés de la "vigilance"


Le Premier ministre François Fillon a demandé lundi aux alliés de la France de faire preuve de "vigilance" dans leurs actions militaires contre les insurgés afghans, pour épargner les populations civiles.

 

"Nos pilotes ont pour instruction de ne tirer que sur des cibles identifiées à 100%", a assuré le chef de gouvernement devant les députés. "Cette vigilance que nous nous imposons, il importe que nos alliés, tous nos alliés, en fassent preuve également".

Il a souligné la nécessité d'une "grande maîtrise dans les opérations militaires". "Les armées de la coalition doivent impérativement veiller à faire un usage proportionné de la force", a poursuivi M. Fillon, qui introduisait le débat parlementaire, suivi d'un vote, sur la prolongation de la mission française (3.300 hommes, dont 2.600 en Afghanistan même).

"Une bombe ne doit pas créer plus d'ennemis qu'elle n'en supprime", a-t-il lancé.

"La France exerce un contrôle national permanent, très strict, sur l'action de son contingent. Nos pilotes ont pour instruction de ne tirer que sur des cibles identifiées à 100%. Cette vigilance que nous nous imposons, il importe que nos alliés, tous nos alliés, en fassent preuve également", selon M. Fillon.

Le nombre de civils tués dans des bombardements américains ou de l'Otan en Afghanistan a triplé entre 2006 et 2007, et des erreurs de frappe cet été ont encore exacerbé la colère des populations, selon un rapport de Human Rights Watch publié début septembre.

Sources Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Sarkozy-OTAN-Nucleaire

Commenter cet article