L'Etat français rachètera les chantiers de 30.000 logements

Publié le par Adriana EVANGELIZT



L'Etat français rachètera les chantiers de 30.000 logements


Il s'agit de "travaux qui n'ont pas été lancés faute de certitude sur les ventes", rachetés à un prix décoté, indique l'Elysée, alors que le nombre de logements neufs est tombé sous la barre de 400.000 en 2008 et que l'objectif du gouvernement est de 500.000 par an.

icolas Sarkozy a détaillé mercredi 1er octobre une série de mesures pour soutenir la construction de logements en France, annonçant notamment que l'Etat allait racheter à un prix décoté plus de 30.000 logements dont les travaux n'ont pas été lancés faute de certitude sur les ventes.
"Pour que les programmes immobiliers en cours puissent être menés à bien, le président de la République a décidé d'intervenir de manière forte par le rachat à un prix décoté de stocks de logements mis en vente en l'état futur d'achèvement, dont les travaux n'ont pas été lancés faute de certitude sur les ventes", indique un communiqué de la présidence.

Pas le détail du financement

Selon l'Elysée, "cette intervention portera dans un premier temps sur plus de 30.000 logements. En évitant l'annulation ou le report d'opérations, elle permettra de soutenir la construction de logements en France".
Le financement de ces mesures n'a pas été détaillé dans le communiqué.
Le chef de l'Etat devrait tenir prochainement une réunion sur "la libération des terrains appartenant au secteur public pour accélérer leur vente afin d'y construire de nouveaux logements", a-t-on également ajouté.
Lors de la réunion de mercredi, Nicolas Sarkozy a par ailleurs décidé "d'étendre la garantie que l'Etat apporte aux crédits immobiliers des ménages via les 'prêts d'accession sociale' en relevant le plafond de ressources y ouvrant droit". Grâce à cette mesure, "60% des ménages contactant un crédit immobilier deviendront éligibles à cette garantie contre seulement 20% aujourd'hui", a poursuivi l'Elysée.

Extension du "Pass-Foncier"

Parmi les autres mesures de soutien détaillées mercredi figure l'extension du "Pass-Foncier", qui permet de payer d'abord la maison puis le terrain grâce au 1% logement, déjà prévue dans la loi sur le logement que la ministre du Logement Christine Boutin doit présenter le 14 octobre devant le Sénat.
Le nombre de logements pouvant bénéficier d'une telle aide sera porté à 30.000 en 2009, a indiqué l'Elysée.
L'ensemble de ces décisions ont été prises lors d'une réunion, mercredi après-midi à l'Elysée, qui ne figurait pas à l'agenda officiel du président. Elle s'est déroulée en présence des ministres Christine Lagarde (Economie), Eric Woerth (Budget) et Christine Boutin (Logement).
Le président de la Fédération des promoteurs-constructeurs (FPC), Jean-François Gabilla, surpris par cette annonce, a estimé que le rachat de plus de 30.000 logements était une "mesure positive". "Nous attendons d'en connaître les modalités", a-t-il toutefois tempéré.
Le nombre de logements neufs vendus en France est tombé nettement sous la barre des 400.000 en 2008, alors que le gouvernement a affiché la volonté de 500.000 logements neufs par an.

Sources
Nouvel Observateur

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article