Crise financière: annonces de Lagarde et possible nouveau mariage bancaire

Publié le par Adriana EVANGELIZT

On veut le nom du laboratoire de cosmétique qui a déjà reçu un chèque de soutien européen, car nul doute qu'il y en a qui seront plus mâlins que d'autres sur ce coup-là... toujours les mêmes !


Crise financière: annonces de Lagarde et possible nouveau mariage bancaire


La ministre française de l'Economie Christine Lagarde doit annoncer de nouvelles aides pour les PME rencontrant des difficultés de financement, alors que la crise financière bat son plein et pourrait conduire à l'annonce officielle du rapprochement entre la Caisse d'Epargne et la Banque populaire.

Moins d'une semaine après avoir présenté des mesures d'aide de 22 milliards d'euros pour soutenir les petites et moyennes entreprises, Mme Lagarde devait présenter "de nouvelles mesures opérationnelles pour aider concrètement les PME (...) à bénéficier du plan de soutien", selon une invitation de son ministère.

Par la même occasion, la ministre remettra un chèque de soutien européen, le premier du genre, à un petit laboratoire cosmétique en région parisienne. La Banque européenne d'investissement a en effet décidé d'allouer 30 milliards d'euros aux PME européennes, dont certaines ont déjà du mal à se financer et alors que les plus fragiles voient leur survie menacée.

La crise financière occupera aussi les députés, à l'occasion d'un débat à l'Assemblée nationale à partir de 15 heures, qui sera présidé par le Premier ministre François Fillon. Il sera suivi d'une séance de questions portant sur le même sujet.

De fait, les annonces d'aide faites jusqu'à présent par le gouvernement n'ont pas réussi à rassurer les marchés. L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris s'est légèrement redressé mardi, prenant 0,55%, après s'être écroulé de 9,04% lundi, sa chute la plus importante sur une journée en vingt ans d'existence.

Mais la Bourse devrait rester instable et fluctuer en fonction des nouvelles financières. Avec en ligne de mire les banques Caisse d'Epargne et Banque populaire, qui devraient officialiser leur projet de rapprochement.

La Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE), l'organe central de la banque mutualiste, doit réunir son conseil de surveillance dans la matinée et la Banque fédérale des Banques populaires doit faire de même.

Un tel mariage était envisagé depuis deux ans, mais la crise financière a précipité le mouvement de recomposition du secteur bancaire en Europe. Avec comme dernier exemple en date le rachat de Fortis Belgique et Luxembourg par BNP Paribas, annoncé dimanche soir.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans DETTE-DEFICIT-ECONOMIE

Commenter cet article