Don américain de 63 millions de dollars à l'armée libanaise

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Voilà où passe le pognon...


Don américain de 63 millions de dollars à l'armée libanaise


Les États-Unis vont accorder un don de 63 millions de dollars pour renforcer les capacités de l’armée libanaise, a annoncé un communiqué de l’armée. Ce montant couvrira le coût de la sécurisation des communications de l’armée, l’achat de munitions et d’armes aux unités d’infanterie.
Ce don entre dans le cadre d’un engagement des États-Unis au renforcement des capacités de l’armée libanaise, notamment face au terrorisme, selon un calendrier préétabli. Il intervient à l’issue de la signature, lundi, à Yarzé, d’un accord pour la création d’une commission militaire conjointe libano-américaine, une première du genre, dont les réunions seront annuelles. L’accord a été conclu lundi par Mary Beth Long, secrétaire à la Défense adjointe pour les Affaires de sécurité internationale, et le ministre libanais de la Défense, Élias Murr, en présence du commandant en chef de l’armée, le général Jean Kahwagi, et de David Hale.
La réunion a offert aux responsables américains l’occasion de faire un point de la situation régionale, des défis qu’elle offre et des possibilités d’aide dont peut bénéficier l’armée libanaise, sachant par ailleurs que les deux ennemis identifiés du Liban sont Israël et le terrorisme. La commission a décidé d’œuvrer au renforcement des capacités de l’armée face au terrorisme, s’engageant à soutenir les besoins en hélicoptères des forces armées libanaises.

Sources
Lorient le Jour

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LIBAN

Commenter cet article

Dominique-André Brichaux 11/10/2008 10:45

Bonjour, juste quelques mots en réaction à cet article qui ne m'étonne pas dans la mesure ou, il est intéressant de savoir que l'armée belge, armée d'un pays européen et membre de l'Otan-Nato, a revendu fin d'année dernière 73 chars Léopard de son armée à l'armée libanaise.   Ces chars sont des gros chars bien blindés avec système de visée derniers cris etc etc ... destinés à remplacer les vieux chars syriens, eux même,  d'origine russe.Donc, il n'y a pas que les américains qui font des transactions de cet ordre avec le Liban ou je vais souvent ... Pas d'américanisme primaire comme les européens ont coutume de le faire.   Le monde occidental globalement, européens et américains sont impliqués en grande partie dans le bordel qui sévit au Moyen Orient par les fournitures d'armes à tous les belligérants, sans exceptions.Lorsque vous êtes au Liban, vous pouvez voir un hélico Agusta, une mitraillette kalashnikov ou un fusil d'assault M16 ... Cordialement