Prague accuse Sarkozy de vouloir "siphonner sa présidence" de l'UE

Publié le par Adriana EVANGELIZT



Prague accuse Sarkozy de vouloir "siphonner sa présidence" de l'UE


Le président tchèque Vaclav Klaus accuse dimanche Nicolas Sarkozy de vouloir détourner à son profit la prochaine présidence tchèque de l'Union européenne qui commence le 1er janvier. "Nicolas Sarkozy veut siphonner notre présidence", a-t-il attaqué lors d'un débat télévisé en utilisant un terme tchèque courant pour qualifier les transferts illégaux entre sociétés menés dans les années 90, après la chute du communisme. Nicolas Sarkozy qui préside actuellement l'Union européenne, veut renforcer le rôle politique de la zone euro, en liaison avec l'actuelle crise financière et économique, ce qui a été interprété par certains commentateurs comme une volonté de prolonger le mandat français au delà du 31 décembre.

"Cela me rend fou quand j'entends qu'ils veulent ratifier le Traité de Lisbonne et le plan climat"

"Des réunions sur les décisions à prendre (face à la crise) prennent place à l'extérieur de la présidence (européenne)", a regretté Vlaclav Klaus avant de rappeler que les quatre pays (France, Allemagne, Grande-Bretagne et Italie) qui avaient initié début octobre une action européenne concertée étaient les mêmes que "ceux qui ont écrit les accords de Munich", qui ont permis à Hitler d'envahir une partie de la Tchécoslovaquie en 1938. Pourtant, pour Vaclav Klaus, eurosceptique déclaré, la présidence européenne "est une chose sans importance".

Le gouvernement de centre-droit tchèque "a une opinion plus rationnelle sur la crise financière que la plupart des pays européens", estime ce libéral eurosceptique. Le chef de l'Etat tchèque a pourtant critiqué la position de son gouvernement sur le Traité de Lisbonne et sur le plan européen de lutte contre le changement climatique. "Cela me rend fou quand j'entends qu'ils veulent ratifier le Traité de Lisbonne et le plan climat", a lâché Valclav Klaus qui mène une croisade personnelle contre la réalité du réchauffement climatique.

Sources
Le Point

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article

georges 27/10/2008 18:11

Bravo à Vaclav Klaus et encore nos félicitations pour sa corrélation faite entre les pays signataires des accords de Munich et ceux qui s'activent aujourd'hui en voulant imposer leurs solutions tout en siphonant la Présidence des autres : toujours les mêmes.... L'humanité tourne en ronds guidée par des aveugles à l'âme "noire" qui ne veulent pas qu'elle s'en rende compte .... ils veulent maintenir l'humanité positionnée sur la même orbite que celle de 1929 et de la seconde guerre mondiale ou encore celle de la guerre du Vietnam...Ils veulent nous maintenir dans le passé car ils savent qu'ils n'ont pas d'avenir hors de ce passé, et tout cela en s'efforçant de se faire passer pour d'authentiques réformateurs (bravo sarko), malins les coquins !!!!Malheureusement pour eux/lui, tous les européens de l'Est ne sont pas des cons, ni nous non plus d'ailleurs ....Mais laissons les donc danser leur Dernière Valse et voyons s'ils parviendront à s'y maintenir longtemps .... Une valse à quatre temps,Une valse à trois temps .....Pour combien de temps !!!???