Liban-Beqaa : coup de filet contre le Mossad

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Le réseau d'espionnage oeuvrant pour le Mossad a été démantelé Vendredi et comme par hasard, le jour même 15 avions ont survolé le Liban. Lorsqu'ils sont pris en faute et en flag, ils utilisent l'intimidation et les menaces pour stopper toute enquête et toute diffusion. Pour rappel, un réseau travaillant pour eux a été démantelé au Yémen, celui-là se faisait passer pour Al Qaïda, ce qui nen dit long sur ce qui se cache derrière ce nom. Pour bon nombre de connaisseurs, ils savent à quoi s'en tenir. En 2007 c'était en Egypte. Mais aussi en Algérie qu'ils espionnent, de toute façon, avec un satellite comme tous les pays du Maghreb. Le Maroc a droit lui aux espionnes recrutées chez les Marocaines. L'Irak est aussi copieusement infiltré, on a même arrêté des agents du Mossad avec des passeports de Nouvelle Zélande. Là aussi, il n'est pas difficile de comprendre qui se cache derrière tout ce qui saute qui tue aussi bien des Irakiens que des Chrétiens. Les Islamistes ont bon dos. Il est inutile de rappeler que les Etats-Unis sont inflitrés jusqu'au trognon et comment pourrait-il en être autrement quand on sait que le grand chef du Homeland Security, Michael Chertoff, est un sioniste notoire et que des membres de sa famille ont oeuvré pour le Mossad, son frère Benjamin travaillant avec lui.  On peut dormir tranquille en ce qui concerne la sécurtié d'Obama dont les sionistes ne veulent absolument pas comme président. Voyez comment ils le représentent ICI. Gageons fort que toutes les bizarres arrestations de néo-nazis qui auraient voulu attenter à la vie de Barack ne sont qu'un coup monté pour faire croire à un crime raciste au cas où... nous sommes bien renseignés sur ce fait et beaucoup de personnes veillent là-bas comme nous l'expliquons ICI. On apprend même qu'il y en aurait en France en tombant par hasard sur un article parlant du 11 septembre. Est-il besoin de rappeler que la peut-être future Premier Ministre a oeuvré en toute impunité avec ses collègues sur le sol de France dans les années 80 ?  Leur mission était de liquider les leaders palestiniens de l'OLP. Ces histoires sordides nous sont racontées en long en large et en travers comme si c'était des actes héroïques et honorables. Pour nous, ce sont des assassinats crapuleux. N'importe qui ferait la même chose prendrait perpète. Pourquoi ces assassins ont-ils l'impunité ? De quel droit ? Quand on voit le malheur qu'ils sèment partout. Les services secrets israéliens sont les mercenaires des élites sionistes planquées à Washington. Vous remarquerez que régulièrement les chefs de l'Armée ou de l'espionnite se rendent aux Etats-Unis ainsi que les premiers ministres. Ils vont chercher les ordres. Un article nous apprend un peu les rôles géostratégiques joués par ces hommes de l'ombre. On met les liens pour ne pas que l'on nous prenne pour des conspiraSIONnistes. Les preuves sont là. Le premier acte de terrorisme flagrant des sionistes fut l'assassinat du comte de Bernadotte, médiateur de l'ONU. Cet acte odieux fut perpétré le 17 septembre 1948. L'ONU n'est pas rancunière... le 4 mars 1949, le Conseil de Sécurité de l'ONU votait l'admission de l'Etat sioniste en son sein. Ceci prouve qu'au sein de cette organisation mafieuse, des individus ont fait en sorte que la chose se fasse. Mais l'ONU n'est que l'oeuvre de la Franc-Maçonnerie sioniste, avant tout. Et les Initiés le savent.  Lisez attentivement cette fameuse résolution... il est écrit :

"Ayant reçu et examiné la demande d'admission d'Israël comme membre de l'Organisation des Nations Unies, 
    
       1 - Décide qu'à son avis Israël est un Etat pacifique capable de remplir les obligations de la Charte et disposé à le faire et, en conséquence, 

       2 - Recommande à l'Assemblée Générale d'admettre Israël comme Membre de l'Organisation des Nations Unies."

Est-il besoin de rappeler que cet Etat n'a jamais été un pays pacifique, même avant son admission ? Et qu'il est celui qui a le plus violé de résolutions ? L'ONU a été créée juste pour permettre cela. Et jusqu'à preuve du contraire, ce sont les sionistes qui ont oeuvré à cela, pas les juifs. La bonne question étant "Dans quel but ?".

Nous avons la réponse. Et vous ?




Liban-Beqaa : coup de filet contre le Mossad


par Ghada Houballah - Al Manar


Dans sa guerre ouverte contre l'ennemi israélien, l'armée libanaise a réussi un coup de filet à inscrire dans les annales du contre-espionnage libanais.

En effet, elle a démantelé un important réseau d’espionnage dans la région de la Beqaa, au nord du Liban, dont le passé avec les services de renseignement israéliens (Mossad) ne fait aucun doute.

Ainsi, dans son communiqué, le commandement de l’armée libanaise confirme que la direction des renseignements, dans la région de la Beqaa, est parvenue à arrêter deux individus. Ces derniers sont des membres d’une bande d’espionnage et de terrorisme, en relation avec l’ennemi israélien. Il apparait des informations collectées que cette bande d’espionnage opérait au Liban depuis les années quatre-vingt.

Selon des sources judicaires et sécuritaires citées par le quotidien libanais as-safir, l’armée avait dessiné, après la guerre des 33 jours, une cartographie de personnes soupçonnées d’être en relation avec l’ennemi israélien.

Ensuite, après avoir surveillées toutes les régions libanaises, les autorités libanaises chargées de l’affaire ont découvert un important réseau d’espionnage israélien dans un village libanais situé à l’ouest de la Beqaa. L’enquête a abouti à l’arrestation d’un suspect connu sous les initiales (A-J), qui opérait sous couverture de membre d’un parti politique libanais.

Selon les données collectées par les services de renseignements militaires libanais, le suspect A.J effectuait des missions de surveillance sur la route internationale de Damas, entre la Beqaa et la région frontalière de Masnaa. Il garait sa voiture qui était équipée d’une caméra hypersophistiquée, et enregistrait toutes les allées et venues des convois de personnalités politiques, photographiait les plaques d’immatriculation et les visages.

Suite à son arrestation, le suspect A.J a avoué qu’il avait été recruté par le Mossad avec une bande de palestiniens.

Dans sa maison, on a découvert des preuves tangibles sur son implication avec le Mossad notamment un équipement de haute surveillance très sophistiqué et des documents secrets . M.A.J a également avoué que son cousin l’aidait dans ses missions d’espionnage et de reconnaissance en particuliers dans la plaine de la Beqaa.

Toujours selon les mêmes sources, le « réseau de la Beqaa » n’avait pas seulement pour mission de surveiller les agissements du Hezbollah dans la Beqaa, mais aussi il avait des missions d’espionnage en Syrie, en particuliers dans des régions dites sensibles ou de sécurité. Comme la région de Kafarsousa, là où a été assassiné le commandant en chef de la Résistance islamique, Imad Moughnieh en février 2008.

A ce sujet, les enquêteurs tentent de trouver un lien entre le réseau en question et cet assassinat ainsi que d’autres, que ce soit au Liban ou en Syrie comme l’assassinat de l’agent syrien, le général de brigade Mohamed Souleimane.

Et comme par hasard, le jour où les services de renseignements de l’armée libanaise ont démantelé ce réseau, douze avions militaires israéliens ont violé l’espace aérien libanais lors de missions de reconnaissance au nord et au sud du pays, a annoncé l’armée libanaise dans un communiqué.

Six avions israéliens ont survolé le village d’Alma al-Shaab et d’autres villes plus au sud pendant environ 30 minutes vendredi, précise le communiqué cité par l’agence de presse officielle du pays.

Six autres avions israéliens ont longé la côte méditerranéenne entre la ville de Batroun et d’autres villes situées plus au nord pendant environ une heure, ajoute le communiqué.

1° novembre 2008 - Al manar TV - Vous pouvez consulter cet article à :

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=62132&language=fr

Sources INFO PALESTINE

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article