Une lycéenne séquestrée et blessée par sa famille parce qu'elle refusait un mariage forcé

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Des pratiques pareilles à notre époque sont scandaleuses. Un être humain a le droit de vivre avec qui il veut et personne n'a à s'approprier de sa vie et à lui imposer un mariage sans amour qui ressemble davantage à un sordide marchandage où la notion d'Amour est totalement absente.





Une lycéenne séquestrée et blessée par sa famille parce qu'elle refusait un mariage forcé


Une lycéenne de 18 ans d'origine algérienne a été victime de violences aggravées de la part de sa famille, la semaine dernière à Toulon, parce qu'elle refusait d'être mariée en Algérie à un homme de 30 ans, a-t-on appris lundi de source policière.

La jeune fille qui a été enlevée et séquestrée quelques heures a eu le visage et l'abdomen lacérés par un couteau. Le parquet de Toulon a ouvert une information judiciaire pour "enlèvement, séquestration, violences aggravées".

Les auteurs présumés de cette agression sont, selon les déclarations de la victime, sa mère, de nationalité algérienne et âgée de 52 ans, et ses deux soeurs mineurs, âgées de 14 et 16 ans. Toutes les trois nient les faits.

Interpellées en fin de semaine dernière, les trois accusées ont été déférées dimanche devant le parquet de Toulon, puis mises en examen pour "enlèvement, séquestration, violences aggravées".

Elles ont été remises en liberté sous contrôle judiciaire avec obligation de pointer toutes les semaines au commissariat et confiscation de leur passeport.

 Les faits remontent au 4 novembre lorsque les parents de la lycéenne qui vit avec un lycéen de son âge, non musulman, parviennent à l'attirer dans la rue où elle est enlevée dans une voiture. Conduite au domicile familial, elle y subit des violences pour avoir refusé un mariage qu'on lui prévoit en Algérie. Libérée dans la nuit, elle se réfugie au commissariat où elle dépose plainte.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

 

Publié dans LA LIBERTE EN DANGER

Commenter cet article