Huit millions de chômeurs en plus à cause de la crise prédit l'OCDE

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

Huit millions de chômeurs en plus à cause de la crise prédit l'OCDE

 

 

L'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) prévoit un bond du chômage dans sa zone, le nombre de personnes sans emploi passant de 34 millions actuellement, à 42 millions d'ici 2010.


"Le nombre de chômeurs va grimper de 8 millions de personnes" pour atteindre 42 millions de personnes, a affirmé le nouveau chef économiste de l'OCDE, Klaus Schmidt-Hebbel, lors d'une conférence de presse mardi en marge de la publication des perspectives économiques semestrielles de l'organisation.

Le taux de chômage devrait lui passer de 5,9% pour l'ensemble de la zone, qui couvre essentiellement les pays riches, en 2008 à 6,9% l'an prochain et 7,2% en 2010, précise le rapport de l'OCDE.

Chaque jour, les annonces de licenciements se multiplient dans le monde: ArcelorMittal, numéro un mondial de l'acier, s'apprête à supprimer "de l'ordre de 2.400 postes" dans son usine américaine de Burns Harbor (Indiana, nord) d'ici la mi-janvier, dans le sillage d'une chute des commandes d'acier, a indiqué mardi le groupe.

En Europe, le groupe de BTP suédois Skanska va supprimer 3.400 emplois dans la région nordique dont 2.000 en Suède en raison du ralentissement économique mondial. Selon le quotidien espagnol El Pais, 50.000 emplois sont menacés en Espagne chez les constructeurs, équipementiers et concessionnaires automobiles qui multiplient les mesures de chômage technique et les plans sociaux.

D'après l'OCDE, c'est dans la zone euro que la hausse du chômage devrait être la plus importante, passant de 7,4% cette année à 8,6% en 2009 puis 9% en 2010.

Le plan de relance de l'Union européenne, qui sera présenté mercredi, comprend notamment un accès facilité aux aides destinées aux travailleurs perdant leur emploi.

Les pays membres de l'Union prennent aussi individuellement des mesures. Le gouvernement des Pays-Bas a annoncé lundi que les entreprises nationales dont le chiffre d'affaires a baissé d'au moins 30% à cause de la crise pourront faire appel aux fonds d'allocation de chômage du ministère de l'Emploi afin d'éviter les licenciements et que "des travailleurs se retrouvent à la rue".

Au Japon, l'OCDE prévoit un taux de chômage contenu, à 4,4% en 2009 et en 2010. Pour les Etats-Unis, pays où la récession sera la plus forte de l'OCDE, celle-ci s'attend à une progression plus modérée du chômage qu'en Europe: 7,3% en 2009 et 7,5% en 2010 contre 5,7% cette année.

Les chiffres de l'emploi n'en sont pas pour autant moins alarmants dans la première économie du monde, où les dispositifs d'indemnisation des chômeurs sont beaucoup plus faibles que dans la zone euro.

Le président américain George W. Bush a ainsi promulgué vendredi une loi prolongeant les indemnités d'assurance chômage afin de soulager les Américains sans emploi pour la période des fêtes, pendant laquelle la plupart des expulsions immobilières seront en outre gelées.

Le président américain élu Barack Obama a pour sa part affirmé que son plan contre la crise devrait déboucher sur la création de 2,5 millions d'emplois d'ici à janvier 2011.

Depuis le début de l'année, l'économie américaine a perdu 1,2 million d'emplois, et le président élu démocrate a prévenu que des millions d'autres pourraient être supprimés l'année prochaine si aucune mesure n'était prise.

 

 

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans CHÔMAGE

Commenter cet article

dubruel 27/11/2008 12:44

auriez-vous, en magasin, une nouvelle un peu gaie, voire réconfortante? !!
bien amicalement
charles