Grève très suivie à l'ANPE, 400 agences fermées

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

Grève très suivie à l'ANPE, 400 agences fermées

Le mouvement de protestation contre la fusion ANPE/Assedic est très suivi ce lundi. Près d'un salarié de l'ANPE sur deux (48%) s'était mis en grève à la mi-journée selon la direction de l'agence nationale pour l'emploi. Les syndicats avancent le chiffre de 50% à 70% de grévistes. Près de 400 agences sont fermées sur 1000 points d'implantation.

L'appel à la grève a été lancé par les huit syndicats de l'ANPE (CFDT, CFE-CGC, CGT, CFTC, FO, SNU-ANPE, Sud et Unsa) pour protester contre les conditions de mise en oeuvre de la fusion de l'agence avec les Assedic, qui sera effective le 1er janvier 2009.

Les syndicats demandent «une augmentation en urgence des salaires, une augmentation impérative des effectifs et une amélioration immédiate des conditions de travail», selon leur communiqué commun.

Pour Sud, qui a annoncé un chiffre de «près de 70% de grévistes», cette grève est «exceptionnelle et massive» et «il s'agit du plus cinglant message adressé par les personnels, dont un grand nombre de cadres, à la direction de l'ANPE, depuis sa création en 1967».

En fin de matinée, la CFDT annonçait des chiffres «autour de 50% de grévistes», et l'Unsa «au-dessus de 50%, proche de 60%».

SourcesLe Parisien

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Résistance

Commenter cet article