Villepin invite Sarko à la modération

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Immigration: Villepin invite Sarkozy à être attentif à ses propos


Le Premier ministre Dominique de Villepin plaide pour que chacun soit "très attentif" à ses paroles, en référence aux déclarations du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy invitant les "étrangers qui n'aiment pas la France" à la quitter.


"En démocratie il y a des droits, mais il y a aussi des devoirs. Etre exigeant avec ceux qui viennent vivre sur notre pays me semble naturel", souligne-t-il dans un entretien publié samedi dans "Le Figaro". "Mais soyons aussi soucieux de donner toute sa place à chacun. Il faut être très attentif à la façon dont nous disons les choses, dans le respect de la personne humaine".
Dominique de Villepin assure par ailleurs que le gouvernement est "ouvert à l'enrichissement" du projet de loi sur l'immigration "dans le respect de l'équilibre qui a été trouvé entre les exigences d'humanité et de fermeté".

Il explique que "l'intégration en France suppose un contrôle réel des flux migratoires", avec un "préalable important" qui est celui de "la lutte sans relâche contre l'immigration irrégulière".
Selon Dominique de Villepin, "des règles doivent être respectées si l'on veut que les abus cessent". "Nous avons constaté par exemple une nette augmentation des mariages blancs et des mariages mixtes à l'étranger. Nous devons prendre en compte cette réalité. C'est notre responsabilité. Notre droit ne peut pas être contourné en toute impunité", poursuit le chef du gouvernement.
Il observe par ailleurs que certains regroupements familiaux "se font dans des conditions totalement abusives" et "débouchent sur des situations de polygamie inacceptables". "Que nous voulions limiter ces cas me paraît tout à fait légitime. Nous le ferons avec discernement", promet M. de Villepin.
Enfin, il explique qu'après le texte sur l'immigration, viendra le plan de prévention de la délinquance qui "déboucher sur un projet de texte de loi". "Je pense à la détection du comportement des enfants violents dès le plus jeune âge, qui relève selon moi davantage de la sphère médicale et éducative", fait-il savoir

Sources : NOUVEL OBSERVATEUR

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Villepin Sarkhozy

Commenter cet article