L'héritière de L'Oréal accusée par sa fille de dilapider ses milliards

Publié le par Adriana EVANGELIZT



L'héritière de L'Oréal accusée par sa fille de dilapider ses milliards


La plus riche héritière de France, Liliane Bettencourt, fille du fondateur du géant des cosmétiques L'Oréal, a dû se défendre à 86 ans d'être en état de "faiblesse", en réponse à sa fille qui a sommé la justice d'enquêter sur les dons faramineux accordés à un photographe de la jet-set.


Mme Bettencourt ne fera "aucun commentaire" mais "elle tient toutefois à rassurer ses amis sur son excellent état de santé" a déclaré mercredi, dans un communiqué, son porte-parole.


Car sa fille, Françoise Bettencourt Meyers, a suggéré qu'elle pourrait ne plus être en pleine possession de ses moyens, au point d'accorder des dons d'un montant d'un milliard d'euros au photographe François-Marie Banier.

Interrogée par les enquêteurs de la brigade financière dans son hôtel particulier de Neuilly, banlieue huppée de l'ouest parisien, Liliane Bettencourt aurait refusé une expertise médicale, que la justice pourrait toutefois lui imposer si elle donnait suite à l'affaire.


Avec 22,9 milliards de dollars (15,6 mds d'euros), Liliane Bettencourt est une des femmes les plus riches au monde, et la deuxième fortune française derrière les 25,5 milliards de dollars de Bernard Arnault, le propriétaire du numéro un mondial du luxe LVMH, selon le dernier classement du magazine américain Forbes.

Sa fille, avec laquelle elle siège toujours au conseil d'administration de L'Oréal a obtenu l'ouverture d'une enquête préliminaire au parquet de Nanterre (ouest de Paris) sur ces dons au photographe François-Marie Banier, 61 ans, ami de la famille et habitué de la jet-set.


Le photographe, que Mme Bettencourt considèrerait comme son fils adoptif, est un artiste mondain crédité par la presse d'amitiés avec le poète Louis Aragon (décédé), le couturier Pierre Cardin, l'actrice Isabelle Adjani ou la princesse Caroline de Monaco.


Mme Bettencourt Meyers a fait préciser par son avocat "qu'à l'évidence elle n'a jamais porté plainte contre sa mère" bien que, selon la presse, les deux femmes soient brouillées.


"De façon bien différente, elle a été conduite à devoir interroger la justice pour s'assurer qu'un homme au comportement et agissement peu scrupuleux n'avait pas profité de sa mère en bénéficiant parfois de largesses pour le moins surprenantes", a ajouté Me Olivier Metzner.


Selon Le Point, certains collaborateurs de la milliardaire attesteraient de la dégradation de son état de santé et de l'emprise psychologique du photographe, qui aurait bénéficié en particulier du don de 12 toiles de maîtres et de contrats d'assurance-vie.


Mme Bettencourt étant avec 27,5% des parts actionnaire majoritaire de l'Oréal, l'affaire a suscité l'inquiétude des milieux économiques.


S'adressant aux salariés du groupe, la riche héritière fait savoir qu'elle "tient également à les rassurer". "Elle a pris depuis longtemps toutes dispositions pour permettre à l'entreprise de se développer en toute sérénité en veillant à ce que sa participation conserve son caractère strictement familial", a dit son porte-parole.


Liliane Bettencourt est la fille unique d'Eugène Schueller, fondateur de l'Oréal. Son mari André Bettencourt, décédé en 2007, ami de l'ancien président socialiste François Mitterrand, avait été ministre de plusieurs gouvernements, notamment sous la présidence du général de Gaulle.


Elle dote selon la presse chaque année de 20 à 40 millions d'euros la Fondation Bettencourt-Schueller, qui soutient la recherche médicale.

 

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans DETTE-DEFICIT-ECONOMIE

Commenter cet article