GAZA : Le Goliath israélien et le David Palestinien.

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Excellent article de Mr Abdelkader Dehbi...


GAZA : Le Goliath israélien et le David Palestinien.



par Abdelkader Dehbi 

Son blog sur le Nouvel Obs 



                                                                          


De Deir Yassine en 1948, à Sabra et Chatila en 1982 et aujourd’hui à Gaza, les opérations de génocide frappant le Peuple Palestinien et conduites par l’Etat raciste et terroriste juif, ont accumulé des dizaines de milliers de morts, dont plus de la moitié sont des enfants, des femmes et des vieillards.


L’écrasement criminel sous nos yeux, depuis voilà une semaine aujourd’hui, d’une population de plus d’un million et demi de Palestiniens vivant à Gaza, sous les bombardements sauvages de l’aviation sioniste et le pilonnage des unités de la marine, augurent probablement que nous sommes à la veille, en ce vendredi 2 Janvier 2009, d’une offensive terrestre tout aussi criminelle, dont le dessein clairement proclamé et affiché, est d’éradiquer par le sang et par le feu, toute volonté de résistance palestinienne.


Les premières leçons de cette première semaine du martyre de Gaza sont aujourd’hui clairement identifiables :


          -- 1°) – Même si aucun régime arabe n’est aujourd’hui totalement exempt de suspicion de complicité – et à tout le moins, de lâcheté - dans la tragédie humaine qui se joue aujourd’hui, il est clair dans l’esprit de tout le monde, que les régimes Egyptien et Saoudien sont en premier chef, totalement et directement complices des crimes déjà commis ou qui vont se commettre contre le Peuple Palestinien à Gaza. A commencer par leur participation inavouable dans le blocus inhumain  qui continue de frapper plus de un million et demi de palestiniens de Gaza et qui a déjà causé directement la mort de milliers d’êtres humains, par malnutrition ou manque de soins ;

-- 2°) – L’inefficacité et l’incompétence manifestes, de certaines Institutions interétatiques des pays arabo musulmans, comme en particulier la Ligue Arabe et l’Organisation de la Conférence Islamique, respectivement contrôlées par l’Egypte et l’Arabie Saoudite, prouve une fois de plus que ce genre d’Institutions ne sont que des «Institutions gadgets », profondément infiltrées par les Services secrets israéliens et occidentaux ;

-- 3°) – Le contraste entre les réactions de bouillonnante impuissance des Peuples dans les rues et la silencieuse déconfiture de leurs gouvernants, témoigne une fois de plus du profond divorce entre des régimes sans honneur et des Peuples sans moyens.

-- 4°) – En installant ou en confortant des régimes répressifs, corrompus et anti-nationaux dans la quasi-totalité de nos pays arabo musulmans, l’Occident – et son appendice Israël – ont réussi à annihiler chez nous, toute possibilité d’user des atouts politiques et géostratégiques majeurs que possède la Communauté arabo musulmane : En particulier l’usage de l’arme du pétrole et du gaz. Tant et si bien que nous en sommes aujourd’hui devant ce paradoxe incroyable où l’on constate que c’est Israël qui décide de priver les palestiniens de Gaza, du gaz égyptien et du pétrole saoudien, que les régimes traîtres d’Egypte et d’Arabie lui fournissent.

-- 5°) – Sans faire l’impasse sur quelques rares médias occidentaux – toutes formules confondues, y compris Internet - qui continuent de couvrir ce qui se passe à Gaza avec un sens de l’objectivité qui leur fait honneur, il faut souligner avec force en revanche, combien la majorité de ces médias occidentaux restent plus que jamais piégés par leur inféodation – souvent purement financière -, vis-à-vis de l’idéologie sioniste, raciste et islamophobe. En particulier l’attitude déshonorante de forfaiture morale et professionnelle adoptée par certains quotidiens français comme « Le Monde », par exemple, qui fait souvent plus fort que « Le  Figaro » ou « Libération », quand il s’agit de relayer les mensonges de la propagande sioniste pour couvrir les Crimes de Guerre et les Crimes contre l’Humanité perpétrés par l’Etat terroriste d’Israël armé par l’Occident.

-- 6°) – Le silence de M. Barak Obama, dont l’élection a réjoui plus d’un naïf, n’augure rien de bon, d’autant que le Président élu semble avoir déjà choisi son camp, dès le lendemain de son élection, en nommant un sioniste notoire – M. Rahm Emanuel – au poste essentiel de Secrétaire Général de la Maison Blanche. Et ce n’est pas la nomination de Mme Hillary Clinton – juive de confession – au Département d’Etat, qui rassurera davantage sur les orientations de la future politique arabe américaine, qui demeurera totalement dominée par l’influence anti-arabe et islamophobe, du tout-puissant lobby juif américain, pro sioniste inconditionnel.

 

Ainsi, et plus que jamais auparavant, il est aujourd’hui du devoir de chaque Arabe, de chaque Musulman, de chaque Homme libre à travers le monde, de dénoncer  l’interminable martyre que l’Etat sioniste d’Israël fait subir au Peuple Palestinien depuis plus de 60 ans, avec la complicité d’un Occident profondément culpabilisé, complexé à jamais qu’il est, par ses propres crimes vis-à-vis des juifs : qu’il s’agisse des crimes de l’Inquisition, des pogroms de l’Europe Centrale ou des Camps d’exterminations nazis.

 

Aucun historien au monde, ne peut accuser de pareils crimes en revanche, les Peuples de la Civilisation arabo musulmane, une Civilisation qui a rayonné sur le monde, près de 8 siècles durant – entre 711 et 1492 – et qui a si grandement contribué aux progrès de l’Humanité, dans des domaines aussi divers que les Mathématique ou l’Astronomie, la Médecine ou les Arts, la Philosophie ou la Musique….

 

Ce ne sont pas les arabo-musulmans en effet, qui ont perpétré le génocide de millions d’amérindiens, au cours des siècles passés, en rayant de la carte, les belles civilisations précolombiennes. Ce ne sont pas les arabo-musulmans qui ont perpétré le premier crime atomique de l’Histoire, avec Hiroshima et Nagasaki. Non, ces crimes ignobles sont le fait de bons américains et de bons européens. Et le pire et le plus cynique dans tout cela, c’est que crimes-là et ces malheurs-là, auront été commis au nom de la « liberté », au nom de la « démocratie »….Comme en Afghanistan, comme en Irak, comme au Liban.

 

Et c’est précisément le cas, quand on constate que c’est le Gouvernement légitime de Gaza, démocratiquement élu – de l’aveu même des observateurs européens - à plus de 42% de voix des suffrages du peuple palestinien qui, - du simple fait du statut islamiste et nationaliste du parti Hamas -, se trouve dans le collimateur des sionistes et de leurs complices et que c’est le Gouvernement croupion des truands corrompus et autres renégats du Fatah qui bénéficie de la reconnaissance et de l’assistance occidentale.

 

Faut-il que la conscience de l’Occident, - de l’Amérique à l’Europe – soit à ce point anesthésiée par les manipulations des lobbies sionistes, promoteurs des industries et des technologies de la mort, et leur lent travail de sape au sein des sociétés occidentales où ils se sont largement intégrés, tout en minant ces sociétés depuis l’intérieur ? Faut-il que cet Occident soit à ce point aveuglé pour ne pas s’apercevoir – ou ne pas vouloir s’apercevoir – de l’identité véritable des auteurs de ces gigantesques  pillages financiers dont les grandes banques et l’ensemble des institutions financières occidentales ont été les victimes tout au long de ces dernières années, du fait des escroqueries monumentales, opérées en sous-main, par certains gourous protégés des lobbies sionistes et de la haute finance ? Où sont donc partis tous ces milliards de Dollars détournés au fil de ces dernières années et dont on demande aujourd’hui  aux contribuables occidentaux de payer l’addition ? A qui donc ont profité – ou vont profiter – ces masses astronomiques de liquidités volées ? A quoi va donc servir un tel trésor de guerre dont nulle puissance n’a jamais rêvé, auparavant, tout au long de l’Histoire ?

 

L’Humanité ne serait-elle pas en train d’entrer de plain-pied dans le scénario dit du « Royaume d’Israël », telle qu’il a été décrit dans les révélations des fameux Protocoles des Sages de Sion, document dont l’authenticité est régulièrement démentie par la propagande sioniste ? Nul ne le sait.

Encore que la succession des évènements et des faits valide largement une telle hypothèse Tant il est vrai que, tragédie après tragédie, trahison après trahison, nous assistons  au déroulement des mêmes scénarios répétitifs depuis 60 ans, c'est-à-dire depuis la greffe contre nature, par le fer et par le feu, avec la complicité de l’Occident, de l’entité sioniste et mercenaire qui a nom d’Israël, sur le territoire de la Palestine arabe.

 

Mais allons plus loin que les scénarios les plus plausibles et les hypothèses les plus solides pour interroger les Textes de la  Révélation. Les Textes de la Révélation authentique s’entend, celle du Coran, où il est clairement dit :

 

"""Et Nous avons décrété aux Fils d'Israël dans le Livre: - Vous répandrez le mal sur Terre par deux fois et vous connaîtrez une grande suprématie […..] Quand viendra l'heure de la seconde fois, ils humilieront votre face et rentreront dans la Mosquée comme ils le firent initialement et vous expierez alors cette suprématie….""" (Coran: Versets 4 à 7 – Sourate 17)

 

            L’Histoire est sans doute en train de sonner la fin de la Seconde Malédiction qui poursuit les enfants d’Israël, c'est-à-dire la fin de leur Seconde et dernière suprématie sur Terre.

 

Abdelkader Dehbi 


Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article