En Israel, le gouvernement favorable à un projet de loi interdisant la célébration de la Nakba

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Décidément rien ne sera épargné aux Palestiniens. On voit là le cynisme et la cruauté de CE qui règne en Israël. Ils vont maintenant interdire aux Palestiniens vivant en Israel de célébrer la Nakba. Il faudrait se mettre à quatre pattes et leur dire "Merci d'avoir volé nos terres, massacré nos femmes, enfants, pères, mères et maris ! Merci !" Et nous ici, on nous rabat les oreilles avec la repentance. Quand on voit ce qui se passe là-bas, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on a la mémoire courte !



Le gouvernement favorable à un projet de loi interdisant la célébration de la Nakba





La commission ministérielle de législation a approuvé hier une proposition de loi du député Alex Miller du parti Israël Beitenou, selon laquelle il sera interdit de célébrer l’anniversaire de la création de l’Etat d’Israël comme un jour de deuil. Selon cette proposition, les contrevenants risqueront une peine de prison de trois ans. Ces dernières années, rappelle le Haaretz, de nombreux Arabes israéliens célèbrent chaque année la journée de la Nakba (« la catastrophe ») une journée de deuil qui marque l’anniversaire de la création de l’Etat d’Israël en 1948. Le projet de loi proposé par Alex Miller devrait être voté en lecture préliminaire d’ici quelques jours.


Pour le député, « il est temps que nous soyons fiers de notre pays ; il s’agit d’une proposition sioniste et patriotique. De même qu’il est inconcevable que des manifestations se tiennent aux Etats-Unis contre le Jour de l’Indépendance américain, il est inacceptable que le Jour de l’Indépendance israélien soit célébré comme un jour de catastrophe ».


De nombreux députés d’opposition ont vivement critiqué cette proposition de loi et notamment les députés arabes. Pour Djamal Zahalké, président du parti Balad, il s’agit d’une « proposition de loi insensée d’un gouvernement fou. Légiférer pour interdire le deuil, la tristesse et l’agonie est une première au niveau international et une invention israélienne qui témoigne du désarroi dans lequel ce pays est tombé. Nous trouverons les moyens pour célébrer le jour de la Nakba en dépit des insensés du gouvernement Netanyahu-Liberman ».


Le Maariv rapporte par ailleurs que le parti Israël Beiténou a également l’intention de soumettre à la Knesset une proposition de loi dite « loi de l’allégeance », selon lequel tout Israélien s’engager à reconnaître l’Etat d’Israël comme « Etat juif, sioniste et démocratique » et s’engager à effectuer un service militaire ou civil conformément à la loi. La signature de cette déclaration d’allégeance sera nécessaire pour l’obtention de la première carte d’identité. Ce serment d’allégeance concernera aussi bien les immigrés que les jeunes israéliens de seize ans censés recevoir leur première carte d’identité.

Sources
Ambassade de France en Israel

Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article