Abou Dhabi: une base française contre l'Iran

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Toute la politique française de Sarkozy est axée sur la politique sioniste. Il n'y a donc aucun mystère, tout comme avec la Turquie, un des rares pays à "parler" à Israel. Comment peut-il vraiment s'opposer à son entrée à l'UE ? C'est inconcevable.



Abou Dhabi: une base française contre l'Iran


par Vincent Jauvert


Nicolas Sarkozy a donc inauguré ce matin la base française d'Abou Dhabi, où seront stationnés, nous dit-on, 500 soldats, des Rafales et le navire espion de la Direction du renseignement militaire, le "Dupuy de Lôme".

 

Erigée très rapidement (dix huit mois à peine), à quoi va donc servir cette base, appelée "camp de la paix"?

 

Bien sur, il y a la lutte contre la piraterie.

 

Bien sûr, il y a la promotion des armements français, dont la base servira de vitrine.

 

Bien sûr, il y a le soutien aux opérations en Afghanistan.

 

Mais, à l'évidence, c'est de l'Iran et de sa montée en puissance, dont il s'agit d'abord et avant tout.

 

Située à 220 kilomètres des côtes iraniennes, le "camp de paix" peut accueillir des sous-marins et même un porte-avion à propulsion nucléaire.

 

Si bien qu'il peut servir à six choses:

 

1/ Espionner l'Iran, grâce au "Dupuy Le Lôme", et peut-être aux hommes de services qui pourraient être envoyés sur place. 

 

2/ Dissuader l'Iran d'attaquer Abou Dhabi avec lequel la France a un accord de défense - toujours secret.

 

3/ Participer à un blocus de la République islamique si une telle mesure était adoptéee par le Conseil de Sécurité ou par les alliés occidentaux.

 

4/ Apporter un soutien militaire aux Américains et/ou aux Israéliens si ceux-ci décident de frapper les installations nucléaires iraniennes.

 

5/ En cas d'opérations américano-israéliennes, empêcher l'Iran de bloquer le détroit d'Ormuz, où transite 40% du pétrole mondial.

 

6/ Participer nous-mêmes à de telles frappes.

 

Nous voilà prévenus.

Blog
Vincent Jauvert

Publié dans Sarkozy Iran

Commenter cet article