Les Israéliens participent à l'exercice de défense passive le plus grand du monde.

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Il faut le voir pour le croire. Et il faut surtout voir ce qui règne là-bas en Israël. Des malades mentaux en uniforme. Voilà le pays "démocratique" où les juifs seraient en sécurité. Il faut voir ce qu'ils endurent. Entre la misère qui va galopant parce que tous les milliards qui viennent de l'étranger passent dans l'armement et la colonisation; sans compter que Netanyahou -le roi des coupes dans le social- se fout du Peuple comme de l'an 40. Et maintenant pendant cinq jours, ils vont emmerder le monde dans un exercice parce qu'ils rêvent de faire la guerre et tant pis si les Israéliens trinquent. Ce régime sioniste est abject.





Les Israéliens participent à l'exercice de défense passive le plus grand du monde.




Par Jacques Bendelac


Les 7,4 millions d'Israéliens sont invités à rejoindre les abris alors que l'état d'urgence économique est déclenché : non, Israël n'est pas en guerre, mais le pays tout entier participe à un exercice d'alerte sans précédent.


L'exercice de simulation de guerre (au nom de code "Tournant 3"), qui a débuté ce dimanche 31 mai, durera cinq jours. Il est supervisé par le Ministère de la Défense et le commandement de la Défense passive. Tout au long de la semaine, le gouvernement israélien fera le point pour prendre les décisions qui se seraient imposées si la situation était réelle.


C'est la première fois au monde que toute la population d'un pays est appelée à participer à un exercice de la défense passive. L'objectif est double : vérifier la bonne coordination entre Tsahal et les autorités locales ainsi que tester la réaction des populations civiles.


Successivement, tous les secteurs de la société civile seront mis à contribution : entreprises, bureaux, administrations, écoles etc. Le point culminant de cet exercice se déroulera ce mardi 2 juin à 11h00 : une sirène d'alerte retentira dans tout le pays et les Israéliens auront trois minutes pour se mettre aux abris.


L'ampleur sans précédent de cet exercice a intéressé les alliés occidentaux d'Israël: des observateurs de plusieurs pays sont présents en Israël pour suivre le bon déroulement de ces grandes manoeuvres.

Jacques Bendelac (Jérusalem)


Sources Israel Valley 

Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article