Bernard Kouchner a refusé de recevoir Abdelaziz Ziari à Paris

Publié le par Adriana EVANGELIZT




Bernard Kouchner a refusé de recevoir Abdelaziz Ziari à Paris

 




C'est un nouvel épisode qui illustre les relations difficiles entre l'Algérie et la France. La semaine dernière, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a refusé de recevoir le président le président de l'assemblée nationale algérienne (APN) Abdelaziz Ziari. Ce dernier effectuait, du 26 au 29 mai, une visite officielle en France  à l'invitation du président de l'Assemblée nationale française, Bernard Accoyer.

M. Ziari avait émis le souhait de rencontrer Bernard Kouchner, même si cette rencontre n'était pas inscrite au programme officiel de la visite du président de l'APN. Mais le ministre français, qui se trouvait à Paris et dont l'emploi du temps n'était visiblement pas chargé, a refusé de répondre favorablement à cette demande.

« Ce n'est pas seulement une maladresse. Il s'agit d'un acte qui montre l'amateurisme de l'intéressé dans un contexte de relations difficiles entre Alger et Paris», explique une source diplomatique française qui a requis l'anonymat. Il est en effet difficile d'expliquer l'attitude du ministre français, même si on sait que ses relations avec les dirigeants des pays du Maghreb ne sont pas faciles.

Interrogé, lundi 1er juin, par tsa-algerie.com, le ministère français des Affaires étrangères s'est refusé à tout commentaire sur le sujet.

Coté algérien, ce refus de recevoir le quatrième personnage de l'Etat et un symbole de la république est vécu comme un affront. Mais aucune source diplomatique algérienne n'a souhaité s'exprimer sur cet incident qui illustre une nouvelle fois la complexité des relations algéro-françaises. Cette affaire intervient quelques jours après l'annonce du report de la visite en France du président Bouteflika. Ce déplacement était prévu initialement durant ce mois de juin.

Sources
TSA ALGERIE

Publié dans Sarkozy-Afrique-CHINE

Commenter cet article