Barack Obama est arrivé en France

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Barack Obama est arrivé en France mais Sarkozy n'a même pas été l'accueillir, il a envoyé Kouchner. Ca aurait été Bush, il se serait précipité. Il va accueillir le pape et mille autres individus qui n'ont pas la moindre importance mais Obama ne mérite pas que Môssieur se déplace. Il doit être vexé des démarches américaines  entreprises auprès de la Reine d'Angleterre pour rattraper l'attitude insolente du président censé représenter la France. Vexé pour la Turquie. Vexé pour le voile. Vexé parce qu'il se fait le parangon du nucléaire sans penser aux séismes de plus en plus fréquents et aux conséquences que cela comporte. Et en plus, jaloux parce qu'Obama est mieux que lui sur tous les plans. Voilà.




Barack Obama est arrivé en France



Barack Obama est arrivé vendredi soir vers 21h15 en France où le président des Etats-Unis doit participer samedi aux commémorations du 65e anniversaire du Débarquement en Normandie.


L'avion présidentiel s'est posé à l'aéroport d'Orly en région parisienne. Le président des Etats-Unis a été accueilli à sa descente d'avion par le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.


Barack Obama, qui arrivait d'Allemagne, doit retrouver en France son épouse Michelle et ses deux filles. La famille Obama doit séjourner à la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis à Paris, non loin du palais de l'Elysée.


Barack Obama sera samedi l'invité d'honneur des commémorations du 65e anniversaire du Débarquement en Normandie, auxquelles participeront également les Premiers ministres britannique et canadien, et le prince Charles.


En marge des commémorations officielles, le président américain, qui foule pour la deuxième fois le sol français depuis son élection, rencontrera en tête-à-tête Nicolas Sarkozy à Caen.


L'agenda du président américain impose son retour dimanche à la Maison Blanche, mais sa femme et ses filles ont prévu de rester quelques jours supplémentaires dans la capitale française. AP

Sources
Nouvel Observateur

Commenter cet article