L’Europe, continent riche, compte 16 % de pauvres...

Publié le par Adriana EVANGELIZT

L'Europe compte 16 % de pauvres, inutile de dire que ce nombre va cruellement s'accroître...




La pauvreté en Europe


L’Europe, continent riche, compte 16 % de pauvres...



La pauvreté en Europe de l’Ouest


La riche Europe est loin d’avoir éradiqué la pauvreté : 16 % de la population dispose d’un revenu inférieur à 60 % du revenu médian*. Mais les disparités sont grandes entre les pays nordiques et la France d’un côté, où la pauvreté se situe plutôt autour de 12 à 13 % et les pays du Sud, l’Irlande et le Royaume-Uni, où le taux de pauvreté est compris entre 18 et 20 % soit au minimum 50 % de pauvres en plus. Ces pays ont connu une industrialisation plus tardive (Grèce, Portugal), ou ont opté pour des politiques de dérèglementation et de moindre redistribution (Royaume-Uni). Ces données relativisent l’engouement pour le "modèle britannique", où la pauvreté diminue, mais à partir d’un niveau considérable.


* Seuil de pauvreté utilisé pour les comparaisons européennes, le revenu médian étant celui qui sépare la population en deux, la moitié recevant moins que ce revenu, l’autre plus (distinct d’une "moyenne").

Taux de pauvreté
Unité : %
  2003
2005
Union européenne (25 pays) (1) 15 16
Union européenne (15 pays) (1) 15 16
Finlande 11 12
Suède 11 9
Danemark 12 12
France 12 13
Pays-Bas 12 (2) 11
Autriche 13 12
Belgique 15 15
Allemagne (incluant l’ex-RDA à partir de 1991) 15 13
Royaume-Uni 18 18
Espagne 19 20
Italie 19 19
Portugal 19 (2) 20
Grèce 21 20
Irlande 20 20
(1) estimations Eurostat, (2)valeur provisoire
Seuil de pauvreté : 60 % du revenu médian (après transferts sociaux)
Source : Eurostat

Les formes de la pauvreté


Les niveaux de vie des pays de l’Est de l’Europe sont nettement inférieurs à ceux de l’Ouest. L’impossibilité de subvenir à ses besoins essentiels (se nourrir, se loger, se vêtir) y demeure fréquente. En Roumanie, 47 % des ménages en 2001 ne disposaient pas d’eau chaude ; en France, seulement 2 % des français étaient dans ce cas. Logiquement, on consacre dans ces pays une part plus importante de son budget aux dépenses de base, comme l’alimentation qui représente 59 % des achats des ménages en Roumanie .


Les 10 % de français les plus pauvres ont un revenu presque égal au revenu médian portugais et deux fois plus élevé que les revenus médians polonais ou russe. Cependant, être pauvre dans un pays riche est aussi une question relative : la norme de consommation y est plus élevée et de bas niveaux de vie ne permettent pas d’y accéder.

Les formes de la pauvreté
  Pas d’eau chaude
en %
Pas de WC intérieur
en %
Revenu médian par unité de consommation (1) en dollars, en parité de pouvoir d’achat (2)
en dollars
Revenu du 1er décile
en dollars
Poids de l’alimentation
en %
France 2 2 14 472 7 075 22,5
Espagne 4 2 - - 25
Portugal 17 10 7 138 2 139 24
Pologne 30 16 3 667 1 948 39,6
Russie urbaine 23 17 3 260 1 424 53,1
Roumanie 47 33 1 663 873 59
(1) Unité de consommation : prise en compte du nombre de personnes vivant dans le ménage. Pour l’échelle d’Oxford, le premier adulte compte 1, les autres (15 ans et +) 0,7, les enfants 0,3.
(2) Parité de pouvoir d’achat : la mesure des revenus en "parité de pouvoir d’achat" tient compte du coût de la vie dans chaque pays. Ainsi, par exemple, un salaire de 1 000 euros ne procure pas le même niveau de vie s’il faut débourser 250 ou 500 euros pour un même logement selon les pays.
Source : INSEE, Economie et statistique 383-384-385, décembre 2005 - Données mesurées entre 1997 et 2002.

Sources Observatoire des Inégalités

Commenter cet article