Changement de tactique européenne

Publié le par Adriana EVANGELIZT

On aura vraiment tout vu. Inouï. L'accord des relations israélo-européennes devait permettre -entre autres- à Tsahal de prendre part aux missions européennes de maintien de la paix ! Si c'était risible, on s'esclafferait.





Changement de tactique européenne


Par HERB KEINON

Jerusalem Post


Jerusalem voit d'un mauvais œil le dernier communiqué des 27 ministres européens des Affaires étrangères. En effet, ils n'appellent pas le Hamas à renoncer au terrorisme, ni à reconnaître Israël ou à accepter les accords passés entre l'OLP (Organisation de Libération de la Palestine) et l'Etat hébreu - conditions clés des positions européennes habituelles. D'après des sources gouvernementales, la France aurait poussé à ne pas inclure ces trois conditions dans les conclusions du Conseil européen sur le processus de paix au Moyen-Orient.

Les ministres ont encouragé, en revanche, "la réconciliation inter-palestinienne derrière Mahmoud Abbas, président de l'Autorité Palestinienne (AP), et les efforts de médiation égyptiennes et de la Ligue arabe." Et d'ajouter : "Nous appelons tous les Palestiniens à trouver un terrain d'entente basé sur la non-violence, dans le but de faciliter la reconstruction à Gaza et l'organisation d'élections."


De source diplomatique, la France visait notamment à donner l'opportunité au Hamas d'adoucir ses positions et peut-être de relancer les pourparlers, organisés par le président égyptien Hosni Moubarak, entre Fatah et Hamas.


Une autre conclusion était attendue avec impatience à Jerusalem à la suite de la rencontre, lundi 15 juin, entre le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman et ses homologues européens. En effet, en décembre dernier, les ministres européens avaient approuvé une amélioration des relations entre Israël et l'UE. Cette décision avait néanmoins été mise au placard lors de l'opération Plomb durci de janvier 2009.


L'amélioration des relations Europe-Israël devait inclure des rendez-vous tri-annuels entre le chef de la diplomatie israélienne et ses 27 homologues européens ainsi qu'entre le Premier ministre israélien et tous les chefs d'Etat de l'UE. De plus, l'accord devait permettre à Tsahal de prendre part aux missions européennes de maintien de la paix ainsi qu'à d'autres projets, dont les portes lui sont fermées aujourd'hui.


Sources Jerusalem Post


Publié dans Sarkozy-Israel

Commenter cet article

Robert 24/06/2009 17:15

Il y a du vrai dans tout cela julien et cela aide à mieux comprendre. Qu'il y ait des salauds et des manipulateurs en politique est vrai également mais pour la majorité c'est d'abord par ignorance et méconnaissance de la manipulation qu'ils ont failli.Aujourdhui les jeux sont claires et en soixante ans, soit à la fin d'une vie humaine vient enfin la sagesse qui permet d'aller de l'avant et de changer la donne ... dans ce domaine également !Ce que des humains ont bâti, ils peuvent enfin le changer  et recouvrer leur dignité !Reste bien sûr, le cas des manipulateurs qui ne veulent plus perdre le pouvoir qu'ils ont gagné grâce à leur jeu de dupe ... Et il n'y a plus qu'eux en travers de la route à continuer d'essayer de s'imposer !!!C'est donc ces derniers qu'il convient maintenant de balayer !Comme quoi tu le vois cher julien, nos points de vue ne sont finalement pas si éloignés qu'il n'y parait !

julien 22/06/2009 21:13

Les pourris politiques de la vieille europe continuent leur mascarade, dignes descendants moraux des nazis et des collabos européens, toujours du côté des occupants, les ordures politiques qui dirigent l'europe font payer à d'autres peuples innocents le prix de l'infamie et de la honte de leur père durant la dernière guerre mondiale : voilà la vérité !!!Voilà 60 ans que ces pourris font payer aux palestiniens le prix de leur honte, de leur lâcheté et de leur infamie ...Et quand de pareilles ordures perdent les élections en recueillant  28% des voix, les médias sionistes parviennent encore à nous les présenter comme des vainqueurs ... de quoi, on se le demande bien ... quand on a de l'honneur, messieurs les ordures politiques et que l'on n'est soutenu que par 28% de la population, on démissionne messieurs les agents du lobby dans l'hexagone !!!Vive la France libre !