DDV prépare un nouveau "plan jeune"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Dominique de Villepin prépare un nouveau "plan jeune"

par Christophe Jakubyszyn

Un emploi pour tous : Dominique de Villepin a choisi, lundi 31 juillet, le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) pour marteler son credo et préparer les esprits à de nouvelles initiatives gouvernementales dès la fin du mois d'août, moins de cinq mois après l'échec du CPE. "La clé de l'égalité des chances, c'est l'emploi" a-t-il affirmé, à l'occasion de sa conférence de presse mensuelle qu'il a voulu "décentralisée" dans un quartier particulièrement touché par le chômage.

C'est d'ailleurs la troisième fois en une semaine que le premier ministre se rend dans un quartier "difficile", après le quartier de la Madeleine à Evreux (Eure), mardi 25, et Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), jeudi 27 juillet. Une manière aussi de marquer sa différence avec Nicolas Sarkozy, son ministre de l'intérieur, devenu persona non grata dans les quartiers.

Fort des relatifs bons chiffres du chômage (9 % de la population active), le premier ministre veut aussi en profiter pour reprendre la voie de la réforme là où il l'avait abandonnée : la lutte contre le chômage des jeunes qui s'établit à 21,7 %. Même s'il dit avoir compris "la leçon" de la crise du contrat première embauche (CPE), il persiste à penser que "(son) diagnostic" était le bon.

OBJECTIF AMBITIEUX

Dans un mois, il devrait donc annoncer une série de mesures, notamment à destination des jeunes en difficulté, pour parvenir à l'objectif, révélé jeudi, de moins de deux millions de chômeurs au début 2007.

Pour associer l'ensemble de son gouvernement à cet objectif ambitieux (qui suppose un doublement du rythme mensuel de baisse du chômage), M. de Villepin avait convié les ministres chargés de la politique économique et sociale.

D'abord Jean-Louis Borloo, ministre de l'emploi et de la cohésion sociale, qui a eu l'occasion de s'expliquer à deux reprises, vendredi et lundi matin au cours du petit-déjeuner, avec le premier ministre qui avait "oublié" de l'associer, jeudi, aux bons chiffres du chômage. Les deux hommes sont-ils réconciliés ? Ils vont devoir en tout cas élaborer ensemble, au cours du mois d'août, le nouveau volet du plan emploi. Catherine Vautrin, ministre déléguée à la cohésion sociale, et Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l'égalité des chances ont également été conviés à Mantes, avant que l'ensemble du gouvernement ne se retrouve lundi soir pour un séminaire sur l'emploi.

A Mantes-la-Jolie, comme à Garges-lès-Gonesse et Evreux, l'actualité internationale s'est invitée dans le déplacement du premier ministre et dans les interpellations des habitants. Lundi, M. de Villepin devait revenir longuement, au cours de sa conférence de presse, sur la situation au Liban et sur la proposition française de résolution aux Nations unies, avec notamment le préalable d'un cessez-le-feu. Après une nuit de négociations au sein du Conseil de sécurité, M. de Villepin avait reçu mandat de Jacques Chirac de faire de la pédagogie sur la position française.

Sources : Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans CHÔMAGE

Commenter cet article