Royal battrait Sarkozy au second tour

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

Royal battrait Sarkozy au deuxième tour


Selon un sondage CSA, la candidate à l'investiture socialiste l'emporterait avec 52% des voix au second tour de la présidentielle, face à Nicolas Sarkozy.

Ségolène Royal arrive légèrement en tête des intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle avec 31%, devant Nicolas Sarkozy (30%) et Jean-Marie Le Pen (15%), selon un sondage CSA pour Le Bleu de Profession politique diffusé mercredi 27 septembre. Au second tour, la socialiste l'emporterait avec 52% (+1 point par rapport à juin), bénéficiant de bons reports de voix, contre 48% pour le président de l'UMP (-1 point). L'abstention, le vote blanc ou nul totaliseraient 32% (contre 38% en juin).
Pour le premier tour, la présidente de Poitou-Charentes est créditée de 31% des voix (soit un point de plus qu'en juin dernier), contre 30% pour le ministre de l'Intérieur (-2 points), et 15% pour le président du Front national (stable).

Bayrou quatrième

Le président de l'UDF François Bayrou arriverait en quatrième position avec 6% (+1 point), devant le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire Olivier Besancenot (5%, -1 point) et la porte-parole de Lutte ouvrière Arlette Laguiller (4%, -1 point). Marie-George Buffet, Dominique Voynet et Philippe de Villiers recueilleraient respectivement 3% (stable).

Quant à l'abstention et au vote blanc ou nul, ils représenteraient au total 33% (-5 points par rapport à juin).

Le sondage a été réalisé par téléphone les 13 et 14 septembre auprès d'un échantillon national représentatif de 907 personnes inscrites sur les listes électorales, constitué d'après la méthode des quotas.
CSA souligne que ces résultats doivent être "interprétés comme des rapports de force à la date de l'enquête et en aucun cas comme prédictifs des résultats le jour du vote".

Sources : Nouvel Observateur

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Nicolas Sarkozy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article