Des experts médicaux du CICR refoulés à l'entrée de la bande de Gaza

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Nous n'avons nulle peine à imaginer le massacre qui va se perpétrer à Gaza dans la nuit. Les criminels n'ont pas assez versé le sang, il leur en faut encore. Le fait qu'ils refusent les experts de la Croix-Rouge est parlant, ils ne veulent pas de témoins étrangers. Gaza va vraiment être un remake de Falloudja.
 


Des experts médicaux du CICR refoulés à l'entrée de la bande de Gaza


Une équipe de quatre experts médicaux du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dont un chirurgien spécialiste des blessures de guerre, s'est vue refuser l'entrée dans la bande de Gaza par les autorités israéliennes, a indiqué l'organisation samedi dans un communiqué.



Un membre du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) assiste au chargement d'aide à destination de Gaza, le décembre 2008 à Genève photo : Fabrice Coffrini , AFP


"Pour le deuxième journée consécutive, les autorités israéliennes ont refusé l'entrée dans la bande de Gaza à une équipe de secours médicale du CICR", a précisé le communiqué daté de Genève.


Le CICR a souligné avoir au préalable informé les autorités israéliennes de leur arrivée, mais l'équipe attend depuis vendredi matin l'autorisation de pénétrer dans la bande de Gaza, bombardée depuis une semaine par l'armée israélienne.


"Il est absolument nécessaire que cette équipe entre dans (la bande de) Gaza maintenant, car c'est en ce moment que l'on a le plus besoin d'eux", a affirmé le responsable de la délégation du CICR en Israël et dans les Territoires palestiniens, Pierre Wettach, cité dans le communiqué.


Le Comité a également annoncé que le générateur principal de l'hôpital de Shifa avait été réparé et que la maternité de l'hôpital Al Sultan avait reçu quatre palettes d'équipement médical et de pièces de rechange.


Une autre palette d'équipement médical et des couvertures ont été fournies à l'hôpital Ahli Arab de Gaza City et un générateur doit être livré ce samedi à l'hôpital Beit Hanoun.

L'offensive israélienne contre le mouvement islamiste palestinien Hamas qui contrôle Gaza, entrée dans sa deuxième semaine, a coûté jusque-là la vie à au moins 460 Palestiniens dont 75 enfants et 21 femmes, et en a blessé 2.350, selon des sources médicales palestiniennes.


Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Sarkozy-Israel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Abdelkader DEHBI 03/01/2009 21:40

Ne vous en faites pas trop Adriana, çà ne sera tout de même pas une promenade de plaisance pour les troupes des criminels envahisseurs sionistes.....