La France au secours de l'Islande

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Voilà des choses dont on oublie de nous parler... maintenant on va espionner les Russes pour l'Oncle Sam !


La France au secours de l'Islande

par Comaguer

La petite et discrète Islande (310 000 habitants), placée au beau milieu de l´Atlantique Nord pouvait difficilement rester extérieure au Traité de Washington qui a créé l´OTAN : Organisation du Traité de l´Atlantique Nord.

N´ayant pas elle-même d´armée, elle a donc accueilli bravement sur son sol l´armée US qui, ainsi, a pu, depuis 1951, surveiller de prés les allés et venues des bombardiers et des sous-marins soviétiques dans ce secteur de l´Océan.

Mais le Pentagone, empêtré dans ses invasions diverses et bien que le Congrès US, de rallonge budgétaire en rallonge budgétaire, ne lui mendie pas son soutien, est à court de moyens et a donc décidé de quitter l´Islande en Septembre 2006.

L´Islande aurait donc pu continuer à couler des jours heureux sans troupes étrangères sur son sol si le nouveau « grand méchant loup » , Vladimir Poutine, n´avait décidé de refaire voler les vieux bombardiers russes dans les cieux internationaux - dans le strict respect du droit international en vigueur - et entre autres sur l´Atlantique Nord.

Chaque fois que ces vols ont lieu, l´OTAN entre évidemment en transes et envoie son aviation escorter les bombardiers russes. Pas moins de 4 chasseurs s´agitent souvent autour du trublion.

L´Islande se trouvant être le meilleur endroit pour surveiller les bombardiers russes dans ce secteur et l´US AIR FORCE n´y étant plus présente, les Etats-Unis ont demandé à l´OTAN de trouver un remplaçant .

Devinez qui a répondu « présent » ?

C´est le pays « aux caisses vides » : La France, le porte-flingues le plus zélé du tueur en costard du Bureau Ovale.

Donc, depuis le 5 Mai et jusqu´à la fin du mois de Juin (c´est ce qui est annoncé officiellement à Paris mais les autres pays de l´OTAN ne se sont pas empressés de rendre service à BUSH et la mission pourrait bien se prolonger) l´Islande accueille 110 soldats de l´armée de l´Air française, l´effectif nécessaire pour permettre les opérations des 4 Mirage 2000-5 qui ont été envoyés là-bas.

Le geste est petit mais un maître sait distinguer parmi ses valets celui qui fait le plus d´efforts pour lui plaire.

Sources
Alertes Otan

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Sarkozy-OTAN-Nucleaire

Commenter cet article