Hausse du Smic de 2,8 à 3 %

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Le gouvernement consent à un "léger coup de pouce"... on adore l'expression. On fait l'aumône au Peuple. Depuis que nous sommes passés à l'euro, la vie a augmenté au minimum de 30 %. Les salaires ont-ils suivi ? Que nenni ! Le moindre bout de fromage coûte 3 euros ! Ils n'ont qu'à aller faire les courses les cols blancs du gouvernement. . Que peut-on faire avec 6000 balles par mois ? Que reste-t-il lorsqu'on a payé le loyer, le gaz, l'électricité, les diverses taxes et l'on en passe des meilleures ? Comment dans ces conditions le pouvoir d'achat peut-il augmenter alors que les travailleurs sont obligés de se serrer la ceinture pour y arriver ? Le pire étant qu'ils n'y arrivent pas. Mais il y a de plus en plus de gens qui font des crédits et qui s'endettent. De plus en plus de voleurs dans les magasins aussi. Vu de nos yeux vu, Samedi encore... et oui ! Et on ne parlera pas des pauvres qui sont obligés d'acheter des produits pas chers et de moindre qualité très nocifs pour leur santé... c'est ça aussi l'égalité. Entre ceux qui font leur course chez Fauchon et ceux qui vont à Lidl, il y a bien sûr une différence... celle du porte-feuille. Mais malgré tout, certains cols blancs émargeant à 80 000 francs par mois se permettent encore de magouiller et de ne pas aller en prison. Encore une autre égalité de taille ! Alors vous savez ce que l'on en pense... ce monde nous dégoûte et c'est dit du fond du coeur. La culture de l'inégalité est devenu un must en France. Le populo doit aller au boulot, bosser comme un damné et pourquoi faire ?

Le gouvernement devrait annoncer une hausse du Smic comprise entre 2,8 et 3 %

Salaires et emploi domineront une semaine sociale chargée, avec l'annonce, lundi 26 juin, du taux de relèvement du smic, la publication des chiffres du chômage, ou la discussion de l'épineux dossier de l'intéressement à la SNCF.

Lundi, le gouvernement va annoncer une hausse du smic qui devrait être comprise entre 2,8 % et 3 %, selon que Dominique de Villepin décide de s'en tenir aux mécanismes d'indexation automatique sur le coût de la vie ou de consentir un léger "coup de pouce".

C'est aux partenaires sociaux, réunis dans le cadre de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC), que le gouvernement doit donner dans la matinée la primeur de l'annonce, très attendue dans un contexte de lente reprise du pouvoir d'achat des Français.

Après trois années d'harmonisation des différents smics issus des 35 heures – qui avaient conduit à une hausse du smic horaire de 17,6 % –, le salaire minimum redevient le même pour tous.

Désormais, la hausse du smic, qui concerne 2,5 millions de personnes (17 % des salariés du privé), est à nouveau calculée à partir de l'évolution de deux paramètres économiques : l'inflation et le pouvoir d'achat du salaire horaire ouvrier. Cette évolution "mécanique" conduit à une hausse de 2,8 %, le portant à 8,25 euros brut de l'heure (1 251,25 euros mensuels), contre 8,03 euros brut (1 217,88 euros mensuels) actuellement.

Mais, en fin de semaine, le gouvernement réfléchissait à la possibilité de donner un léger "coup de pouce"  au salaire minimum pour porter sa hausse à 3 %, qui porterait le smic horaire à 8,27 euros brut et le smic mensuel à 1 254,28 euros brut.

Sources : Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article

véné 27/06/2006 14:34

Ce coup de pousse au SMIG allant dans le bon sens, je la soutiens et ne critiquerai donc pas  !
 
Elle est peut-être simbolyque des petits servives à la france et à sa population que DDV peut encore rendre aux français jusqu'au élections de 2007...Donc qu'il continue comme ça et les choses ne pôurront qu'aller mieux, c'est-à-dire dans le bon sens !!!
 
Les français trancheront finalement en 2007 !
 
Et à mon sens, à cet horizon, il n'y a que deux graves dangers pour la nation et ce sont bien sûr, le fascho de Lepen et son copain le Néocons de Sarkozy !!!
 
Voilà pour la réflexion sur le sujet !