L'ancien patron des RG Yves Bertrand demande la restitution de ses carnets

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Il a raison Yves Bertrand. Nous serions à sa place, nous mettrions un souk pas possible. Sarkozy na pas honte de porter plainte contre lui alors que ces carnets étaient sous scellés judiciaires et donc sous la responsabilité de la justice et donc de la garde des Sceaux. En travaillant pour les services secrets, Yves Bertrand n'a fait que son boulot qui est d'enquêter sur tout personnage qui s'occupe des affaires du pays. Si Sarkozy ne se sent pas net parce qu'il a des trucs à cacher, qu'il assume ! Il est encore en train de déshonorer un homme qui n'a fait que son métier. Quelle est la taupe qui a piqué ces carnets dans les enceintes de la Justice ? Voilà la question que devrait se poser Sarkozy s'il était un homme juste. Son comportement prouve qu'il ne l'est pas. Il se trompe d'ennemi. Ce n'est pas Yves Bertrand qui a donné les carnets à la presse. Qu'il cherche donc le vrai coupable qui, lui, avait vraiment l'intention de nuire à Sarkozy ! Mais quand on porte des oeillères, il est dur d'y voir clair !



L'ancien patron des RG Yves Bertrand demande la restitution de ses carnets


L'ancien patron des Renseignements généraux (RG),Yves Bertrand, s'est présenté samedi comme une "victime" et a annoncé avoir pris un avocat après la révélation du contenu de ses "carnets secrets", dont il a demandé la restitution, dans un entretien à l'AFP.

"Dans cette affaire, je suis la victime et j'ai confié mes intérêts à Me Basile Ader avec qui nous mettrons au point la semaine prochaine une stratégie de défense", a déclaré M. Bertrand.

Il a ajouté avoir d'ores et déjà demandé la "restitution" de ses carnets "qui ont été saisis par la justice et qui étaient sous sa responsabilité car ils sont en théorie sous scellés judiciaires".

"On m'a volé mes carnets", a-t-il fait valoir, "ils étaient sous la garde de la justice et ils se retrouvent étalés sur la place publique". Il y a trois mois, a-t-il encore affirmé, "j'avais demandé par voie judiciaire la restitution de mes carnets, ce qui m'a été refusé par ordonnance".

 Je "vais le redemander", a-t-il dit, n'écartant pas également de déposer plainte la semaine prochaine pour "violation et recel de violation du secret de l'instruction". L'ancien directeur des RG a réitéré que la plainte de Nicolas Sarkozy contre lui "ne tenait pas debout", estimant que ses carnets, objet de la plainte présidentielle, n'étaient que "des brouillons" et "rien que cela".

Nicolas Sarkozy a déposé plainte jeudi contre Yves Bertrand, notamment pour dénonciation calomnieuse, après la publication dans la presse d'extraits des carnets personnels de l'ancien directeur des RG. La plainte vise également les chefs de faux et d'usage, de recel et d'atteinte à l'intimité de la vie privée.

Ces carnets ont été saisis lors d'une perquisition au domicile de M. Bertrand dans le cadre de l'enquête judiciaire sur l'affaire Clearstream.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt 

Commenter cet article